C’est en 2014 qu’Angers est arrivée en tête du classement des villes françaises où il fait bon vivre. Angers est une ville dynamique, chef-lieu du bassin angevin, où la culture, le sport, le numérique et même l’emploi sont en plein essor.

Pourquoi choisir Angers comme point de chute ?

J’ai découvert Angers il y a quelques mois et j’ai été agréablement surpris. Idéalement situé (à 45 min de Nantes, 1h30 de Paris en train et 1h30 de  la côte atlantique en voiture) Angers est au cœur du Grand Ouest de la France.

Ce qui définit Angers est surtout sa capacité à innover et évoluer. On la qualifie d’ailleurs souvent de Ville test.

Un centre-ville dynamique, des commerces variés, un réseau de transport efficace, l’organisation d’événements culturels (accroche cœurs, tempo rives), solidaires et sportifs, les multiples espaces verts, les grands domaines viticoles, le label French Tech sont autant d’atouts qui font d’Angers un endroit idéal pour s’installer.

Angers : une ville où il fait bon vivre

Le prix de l’immobilier à Angers

Le prix moyen au mètre carré oscille entre 1850 € pour un appartement et 1950 € pour une maison avec des prix en légère baisse depuis un an. Les taux étant au plus c’est le moment idéal pour acheter. De multiples acteurs immobiliers peuvent vous accompagner c’est le cas notamment de l’agence immobilière Nego For You située Place du Lycée à Angers, spécialisée dans la vente et l’achat de biens immobiliers en centre et agglomération.

Quels sont les lieux prisés ?

  • Le centre-ville

Comme dans beaucoup d‘endroits, le centre-ville d’Angers recense les biens immobiliers les plus coûteux (maisons, appartements immeubles, hôtels particuliers). Familles aisées et investisseurs cherchent souvent à résider dans le cœur historique.

  • La Gare

De nombreux professionnels nantais et parisiens habitent sur Angers et de préférence près de la gare ce qui leur permet de profiter de la douceur angevine le soir en rentrant chez eux.

  • Les quartiers du Mail et de la Madeleine

Vous observez dans ces quartiers des résidences très différentes avec néanmoins un point commun : leur coût. Il s’agit des deux quartiers les plus chers après le centre-ville.

D’autres quartiers comme Belle-beille (quartier universitaire) le lac de maine (quartier pavillonnaire très excentré) ou encore Montplaisir et La Roseraie (résidences collectives aux prix attractifs) attirent aussi de futurs acquéreurs.