Thème d’actualité, l’assurance emprunteur reste une grande inconnue chez les Français qui concluent encore à plus de 85% des assurances emprunteurs proposées par les banques de crédit. Mais quel est le rôle de cette assurance imposée par les banques et quelles sont les choses et astuces à savoir.

[slideshare id=36794123&doc=commentreduiresontauxassuranceemprunteur-140709094256-phpapp02]

L’assurance emprunteur : Personne n’y échappe

À moins d’avoir les ressources nécessaires pour acheter son bien immobilier, comme beaucoup d’autres emprunteurs, il faudra avoir recours à un crédit immobilier qui sera émis par la banque.  Les banques voulant être sûres de recevoir l’argent prêté à échéance, il faudra alors conculre une assurance emprunteur. Celle-ci assurera la banque de recevoir son argent de retour, même en cas de problèmes de santé de l’emprunteur, de chômage, voir de décès.

La loi Hamon donne le choix

La loi Hamon, votée le 26 juillet 2014, permet maintenant aux emprunteurs de changer d’assurance au cours des 12 mois suivant la signature du crédit, à condition de prévenir sa banque au moins 2 semaines avant l’échéance, mais aussi à condition de trouver une assurance emprunteur proposant des garanties tout aussi bonnes voir meilleures que les garanties proposées dans le premier contrat d’assurance emprunteur.

À partir du moment où les garanties proposées sont de même niveau, la banque ne peut refuser le changement d’assurance emprunteur et doit donc s’y plier.

La possibilité de baisser le coût de son crédit

En ayant le droit de changer d’assurance au cours de 12 mois, il y a donc possibilité à l’emprunteur de trouver un taux d’assurance emprunteur bien plus bas que chez les banques. En gagnant quelques dixièmes de pourcentage sur son assurance emprunteur, l’emprunteur peut ainsi réduire le coût de son emprunteur, ou autrement dit, le coût total du remboursement de son emprunt, de plusieurs milliers d’euros.

Le hic : la Loi Hamon risque de favoriser une hausse du taux des crédits pour compenser la baisse du coût de l’assurance emprunteur. Agissez donc au plus vite avant que les prix n’évoluent.

Auteur: Pascal Wache – AssuranceCrédit Immobilier.fr