(adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});

La France se désindustrialise de décennie en décennie, laissant derrière elle des sites abandonnés qui, sans volonté ni investissements, se transforment lentement mais sûrement en friches industrielles. Pourtant, certaines initiatives heureuses ont redonné vie à des zones vouées à la paupérisation. Si le projet EuroMéditerranée a impulsé une dynamique nouvelle à Marseille, exemple d’une reconversion industrielle réussie, le quartier des Bassins à Flot de Bordeaux change aussi de visage et entre aujourd’hui dans le XXIè siècle. Et s’il connaissait la même réussite ?

Zones résidentielles, commerces, entreprises sont invités à participer à la renaissance d’un quartier à la situation idéale, qui offre des surfaces intéressantes à proximité immédiate du centre-ville de Bordeaux. Peu attractif il y a encore quelques années, le quartier a su inspirer confiance à des professionnels de tous les secteurs d’activités. Le Café Maritime illustre parfaitement ce nouveau virage et montre le travail accompli en concertation avec les autorités locales, la société civile, habitants, associations, entreprises… Cette brasserie branchée a ainsi élu domicile dans un ancien hangar totalement rénové et séduit par son ambiance loft. Ouverte midi et soir, elle accueille autant des salariés qui ont investi les lieux que des résidents des quartiers limitrophes. Le centre-ville, après tout, est à portée de tramway ! L’immobilier suit et si les investisseurs ont déjà saisi les enjeux de ce lieu, des opportunités restent à saisir.

Et pour montrer son attachement à un avenir sans nuages, le nouveau quartier s’inscrit pleinement dans une logique de développement durable, avec des espaces verts et surtout un système de chauffage biomasse surprenant. Les Bassins à Flot pourraient bien devenir, d’ici peu, l’une des destinations de promenade les plus prisées des Bordelais, concurrençant le centre-ville et les berges de la Garonne !