Faire un diagnostic immobilier est devenu opération courante depuis l’obligation de réalisation du certificat énergétique lors de la vente ou la location d’un bien immobilier. La vérification de l’état des logements n’est cependant pas apparue avec la mise en place de cette contrainte sur les habitations. En effet, l’audit PAE s’était bien avant imposé en proposant une étude du logement.

Alors, quelle différence existe-t-il entre le certificat énergétique et l’audit et est-il aujourd’hui utile de faire réaliser les deux ? La réponse est sans hésiter oui. En effet, leur fonction reste différente. Ainsi, tandis que le certificat immobilier revêt un caractère obligatoire, l’audit n’est qu’informatif, mais beaucoup plus précis.

Le certificat énergétique indispensable pour louer ou vendre son logement

La vente ou la location d’un immeuble rime systématiquement avec certificat PEB. Cette obligation a d’ailleurs conduit à la cohabitation des deux contrôles jusqu’au 1er janvier 2011.

Plus précisément, audit et certificat examinent le bâtiment de la même façon, mais les conclusions sont en revanche différentes. Ainsi, le certificat énergétique est fait pour attribuer une note énergétique au logement en vue de la prochaine transaction immobilière. L’audit PAE amène, pour sa part, des solutions pour son amélioration, tout en simplifiant les informations par une hiérarchisation systématique des travaux suivant leur importance.

Autant dire que les deux conservent leur utilité et sont importants pour améliorer chaque bâtiment. Le coût des deux diagnostics réunis s’élève cependant, en moyenne, à quelque 1 000 €.

Certificat énergétique et audit au meilleur coût en Wallonie

La Wallonie s’apprête à revoir cette division entre les deux diagnostics. Ainsi, d’ici la fin 2012, début 2013, les propriétaires pourront demander à bénéficier des deux contrôles en une seule fois. L’avantage sera alors un coût moindre pour disposer à la fois du certificat énergétique et d’un plan des travaux à envisager pour améliorer la performance de l’habitat.

Cette donnée devrait également constituer un plus au moment de la vente. L’acquéreur saura ainsi précisément les rénovations restant à réaliser, mais également leur ordre de priorité, évitant ainsi toute mauvaise surprise. donnant tous les éléments aux nouveaux acquéreurs pour envisager précisément les travaux à réaliser et les répartir dans le temps suivant leur importance.

Certificat Énergétique sera également à vos côtés dans cette transition, avec toujours le meilleur conseil.