Le bon déroulement d’un projet de construction dépend du choix de professionnel qui va se charger de toutes les étapes nécessaires. A moins de s’improviser en auto-constructeur, il convient de réfléchir sur la question du modèle : personnalisé ou sur catalogue ? Standard ou unique ? Ce n’est jamais aussi simple, une des raisons pour laquelle il faut être bien accompagné dans sa construction maison.

Options possibles à construction maison

Le choix d’une infrastructure standardisée ou d’une construction unique se traduit par l’appel à deux interlocuteurs différents : le constructeur de maison individuelle (CMI) ou l’architecte. A ne pas perdre de vue tout de même que ces deux mondes se trouvent souvent confronter et la limite qui les sépare est mince. Plusieurs constructeurs proposent une large gamme de modèles personnalisable dans leur ouvrage, comme ceux de la maison Didier de Witte. A l’inverse, bon nombre d’architectes se rendent compétitifs en proposant des prestations à coûts réduits en utilisant des méthodes de construction standard.

Maison d’architecte : un choix pour la garantie

Juridiquement, un architecte professionnel est régi par la déontologie d’un ordre national. Cette disposition donne à une maison d’architecte le mérite d’être sécuritaire pour l’avenir du propriétaire. Concrétisation des besoins du client par le biais d’un cahier de charges, formalités administratives (permis de construire), suivi du chantier en tant que maître d’œuvre… L’architecte se charge de l’ensemble du chantier de A à Z. De son côté, le propriétaire a le choix si les travaux vont être confiés à un spécialiste de la construction, et de même pour le choix des artisans.
Un budget suffisant reste la condition sine qua non pour faire appel à un architecte ; pour la garantie d’une maison sur mesure et surtout personnalisée.

Maison de constructeur : un choix économique

Les catalogues proposés aux clients ont normalement fait l’objet d’une compression des coûts légalisée par la standardisation des modèles. C’est au constructeur qui incombe le choix des sous-traitants, mais le contrat effectué avec le propriétaire confère à ce dernier une protection importante contre les surcoûts. En matière d’exemple, le propriétaire peut confier les travaux à une maison Didier de Witte tout en gardant la sécurité sur les coûts.

A savoir que si le chantier fait plus de 170 m², le même constructeur, à moins qu’il en dispose déjà, sera contraint de faire appel à un architecte. A la seule différence que l’architecte n’aura aucun compte à rendre au propriétaire.

Constructeur et architecte : les garanties communes

Que le maître d’œuvre en charge du projet construction maison soit un constructeur de résidence individuelle ou un architecte expert, il sera forcément soumis aux mêmes obligations légales. D’ailleurs, tout propriétaire bénéficie de la garantie décennale. Elle stipule la responsabilité financière du maître d’œuvre pour n’importe quelles malfaçons découvrables dix ans après livraison. Notamment, isolation déficiente, problèmes électriques, consommation énergétique non conforme, etc.

Comme certaines réalisations de la maison Didier de Witte le témoignent, l’originalité reste une qualité pour une construction, mais ne doit pas être le seul objectif.