Vous venez d’acquérir un bien immobilier tout juste loué ou vous manquez de temps pour vous occuper de votre patrimoine ? Vous n’avez pas assez de connaissances en immobilier, en droit et en fiscalité et vous craignez de ne pas bien assurer le rôle de bailleur ? La gestion locative immobilière est la solution qu’il vous faut pour vous faire gagner du temps, de l’argent, et surtout de la tranquillité.

Gestion locative immobilière : rappel de la définition

Principe de base

La gestion locative immobilière permet au propriétaire de se décharger de tous les tracas administratifs liés à la mise en location d’un bien. Il s’agit de confier à une autre personne l’ensemble des aspects de la location immobilière (administratif, juridique, etc.).

Que peut-elle concerner ?

  • Une maison
  • Un appartement
  • Des parkings
  • Des locaux qui ne sont pas des habitations (local professionnel)

Le mandat de gestion

Le mandat de gestion est un contrat passé entre le propriétaire et le mandataire qui devient à la signature le représentant du propriétaire. Attention, ce document est obligatoire et réglementé par la loi Hoguet (n°70-9) du 2 janvier 1970.

Il stipule noir sur blanc la méthode de suivi des comptes ainsi que le montant des honoraires. Il est conseillé de définir en amont tout ce qui pourrait être susceptible d’être facturé en supplément de façon à ce que le propriétaire puisse se prémunir d’éventuelles dépenses (hors honoraires prévus).

Les missions du mandataire

Le mandataire remplace le propriétaire, il est chargé de défendre au mieux ses intérêts, c’est-à-dire de générer le plus d’argent possible en optimisant le bien.

Ses principales actions sont :

  • Rechercher le locataire idéal (sérieux, solvabilité, etc.)
  • Rédiger les documents administratifs comme les quittances de loyer ou le bail
  • Assister aux réunions de copropriété
  • Assurer le déroulement des travaux
  • Maîtriser les paiements
  • Verser les revenus locatifs par virement mensuel
  • Vérifier chaque année les contrats d’entretiens (chauffage, équipements électriques etc.)
  • Compléter des dossiers de subventions comme à l’ANHA

Comme tout service a un coût, celui de la gestion locative immobilière est généralement autour des 5 % sur la totalité des loyers perçus (HT). Il ne faut d’ailleurs par hésiter à voir plusieurs professionnels qu’ils soient agents immobiliers, gestionnaires de biens ou même notaire pour faire jouer la concurrence et ainsi réduire les frais.

Les avantages de la gestion locative immobilière

Sans conteste, la gestion locative immobilière est la solution adaptée pour les propriétaires qui ne vivent pas à côté du bien loué, qui ne sont pas des spécialistes en immobilier ou qui n’ont pas de temps à y consacrer. Opter pour ce service, c’est donc faire le choix de la tranquillité pour commencer.

Faire gérer son patrimoine par un professionnel du secteur, c’est aussi la garantie se garantir un locataire de choix et un revenu locatif au meilleur prix. En effet, que le mandataire soit agent immobilier ou gestionnaire de biens, il a une connaissance parfaite du marché et est donc en mesure de négocier le meilleur tarif.

Au niveau financier, les avantages sont également non négligeables, il est possible de :

  • Déduire les frais de gestion des revenus locatifs
  • De bénéficier d’un abattement forfaitaire de 50% jusqu’à 33 000 € de revenus locatifs (régime « micro BIC »).

Quels sont donc les inconvénients de la gestion du patrimoine ?

L’aspect négatif principal de la gestion locative immobilière est bien entendu son coût. Si vous pouvez réussir à négocier les frais de gestion courante comme vu précédemment autour 6 à 8 % des loyers HT mais il est monnaie courante de les négocier autour des 5 %, gare aux suppléments.

Le point noir est en effet les dépenses non prévues par le mandat de gestion qui font très vite monter la note. Il est donc important de bien prévoir d’emblée les services qui seront assurés et pour quel montant. Les travaux, la rédaction des actes juridiques sont généralement les principaux domaines qui entraînent une surfacturation.

Enfin, si vous louez votre bien pour compléter vos revenus, il est bien important de faire le calcul. Êtes-vous toujours gagnant en confiant la gestion de votre bien à un professionnel ?