Le logement est l’une des problématiques du moment tant ses répercutions sont importantes sur la société. Le choix de l’organisation territoriale et le développement des logement sociaux n’ont fait qu’accroître le fossé entre les classes sociales et engendrer  l’isolement de certaines populations et pas seulement sur le plan social. En tant que concept novateur, l’habitat groupé participatif se veut favorable à des logements diversifiés en terme urbanistique mais aussi de population sur un plan social et générationnel.

Des programmes immobiliers groupés à l’urbanisme communal

L’habitat groupé participatif est connu pour la place qu’il octroie aux particuliers initiateurs du projet et ce, dans chacune des phases du programme immobilier. Or cette participation se fait non seulement en faveur des habitants mais aussi en faveur des villes qui y gagnent en  terme d’urbanisme puisque les logements ainsi créés sont de qualité, et qui plus est, apportent une nouvelle vie au décor urbain. Outre l’adaptation des lieux de vie, le respect des habitations par des habitants responsabilisés constitue un petit plus à une époque où les villes aspirent à des habitats durables.

Des programmes immobiliers groupés favorables à la diversité sociale

Faire le choix d’une démarche groupée pour vivre en collectivité matérialise certainement un désir d’ouverture et d’échange si bien que les fondateurs d’habitats groupés participatifs sont généralement dans une logique d’entraide qu’ils vont traduire au moyen de leur programme immobilier. Outre la solidarité propre au lieu de vie, cette valeur sociale va se traduire par l’attribution de logements locatifs  à des familles dans le besoin, par exemple,ou encore à des particuliers possédant une autre culture.

Des programmes immobiliers groupés favorables à la mixité des générations

De nombreux projets visant la diversité des générations se développent partout en France, car si l’habitat groupé est synonyme de « mieux vivre autrement » pour des familles, il l’est aussi pour des personnes seules souvent exclues telles que les retraités par exemple. Et s’il est aussi synonyme d’entraide et de solidarité, il l’est davantage pour des personnes âgées désireuses de partager des lieux pour vieillir ensemble, loin des maisons de retraite. On peut y voir une autre possibilité de choix face aux maisons de retraite. Mais  des projets permettent à des seniors de vivre entourés de familles et de jeunes dans des logements adaptés avec un cadre de vie agréablemais aussi sécurisé en cas de besoin.