(adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});

En apparence, tout semble aller pour le mieux pour le marché immobilier : les taux d’intérêt sont au plus bas, les records de vente se sont enchaînés… Mais voilà, les prix n’ont cependant cessé d’augmenter « légèrement » ces dernières années, et cette hausse n’est pas près de s’arrêter si on en croit les Notaires de France. Détails.

Une hausse de 3 % par an

D’après les analyses des Notaires de France, le prix des biens immobiliers va continuer à grimper d’ici les prochains mois. Les experts estiment en effet que « d’après les indicateurs avances jusqu’au mois de mai 2019, la tendance haussière se poursuit autour de 3 % par an. » Les notaires précisent aussi que dès la fin du mois de mai, l’évolution des prix de l’immobilier en 2019 sera de l’ordre de « +4,4 % en appartements et de +2,4 % en maison. »

Bientôt 10 000 euros le m² à Paris ?

Immobilier : les prix continuent de grimper cette année

L’évolution des prix n’est bien évidemment pas la même pour toute la France. Les notaires préviennent notamment que les prix du mètre carré « devraient atteindre 9 790 euros en mai 2019, soit +6,3 % en un an » à Paris.

Pour ce qui est des autres villes et régions, il a été annoncé que les prix resteront stables à Marseille et Montpellier. Les experts ont également annoncé une augmentation de plus de 5 % dans les villes de Toulouse, Bordeaux, Rennes, Nantes et Lyon.

Les acheteurs s’inquiètent

Comme il fallait s’y attendre, cette hausse de prix suscite une vive inquiétude chez les Français qui envisagent d’acheter une maison ou un appartement cette année. Ainsi selon un récent sondage, le nombre d’acheteurs potentiels en France est passé de 3,5 millions à 3,1 millions en un an, soit une baisse de 6 %.

A cela s’ajoute le fait que le nombre de biens immobiliers à vendre est en baisse, notamment dans le segment du neuf. Résultat : le nombre d’acheteurs dépasse largement le nombre de vendeurs cette année, ce qui explique la montée des prix.