Enfin, le marché de la pierre retrouve des couleurs, après plusieurs semaines d’affilée en baisse . D’après une étude réalisée par l’observatoire Crédit Logement/ CSA, le deuxième trimestre a été le théâtre de la nette reprise de la production de crédits immobiliers.

L’immobilier réalise de meilleurs chiffres par rapport à 2012

La reprise de la production a été plutôt palpable entre avril et juin, s’illustrant d’une augmentation de 35,3%. Et pourtant, une baisse de 8,7% a été enregistrée au cours du premier trimestre de l’année.
Au cours de l’année 2012, lorsque les marchés immobiliers étaient en baisse, la production de crédits a pris la même orientation : l’ensemble des crédits bancaires a connu une baisse de 26,4%.

Une reprise assez modeste

Malgré cette reprise, le marché de l’immobilier en France n’a pas encore repris son rythme de croisière d’avant-crise. Il est également important de rappeler que cette hausse n’est pas forcément synonyme d’une augmentation des transactions. D’ailleurs, par rapport au précédent trimestre, le nombre de crédits n’a affiché que 7,7% d’augmentation. Mis à part la région parisienne et la sacro-sainte capitale, les villes du sud-ouest sont toujours les plus prisées comme Toulouse ou Nice. Mais dans le sud-est les programmes d’achat neuf Perpignan ont été nombreux à fleurir.