L’immobilier résidentiel est un bon placement pour les investisseurs. L’immobilier commercial, qui concerne les entreprises, est moins populaire que le premier. Pourtant, investir dans un immeuble de bureaux ou dans des locaux commerciaux présente de nombreux atouts.

L’investissement dans l’immobilier d’entreprise permet d’obtenir des rendements plus élevés ainsi que de réduire le risque d’impayés et de dégradations.

Des rendements plus attractifs

Pourquoi investir dans l’immobilier d’entreprise ?

Les rendements sont plus attractifs pour les investissements dans l’immobilier commercial. Les placements dans les immeubles de bureaux, les locaux commerciaux ou les entrepôts peuvent générer entre 4 et 10% de rendements annuels.  Les taux de rentabilité de l’immobilier résidentiel varient quant à eux entre 2 et 5%, en fonction des villes.

Le montant du loyer des biens immobiliers d’entreprise ne se fixe pas de la même manière que pour les biens immobiliers résidentiels. En effet, les bureaux ou les locaux commerciaux ne sont pas évalués en fonction d’un prix au mètre carré, comme pour les logements. Le loyer dépend du bien en lui-même, de sa superficie, de son emplacement et de son potentiel.

Il est possible de calculer le taux de rentabilité d’un bien immobilier commercial rapidement, grâce au montant du loyer estimé et de la rentabilité attendue. Par exemple, si vous souhaitez obtenir un rendement de 8% nets annuels, avec un loyer de 15 000€ annuels, vous ne devez pas acheter votre bien plus de 187 500 euros (15 000×100/8).

Moins d’impayés et de dégradations

L’investissement dans l’immobilier commercial est plus sécurisant que dans les placements dans l’immobilier résidentiel. Les baux commerciaux sont encadrés par le Code du Commerce. Ils sont signés pour 9 ans et marqués par des périodes d’engagement de 3 ans (3, 6 et 9 ans). Le locataire ne peut pas rompre le contrat de location avant la fin de chaque période triennale. En tant que propriétaire d’un bureau ou d’un local commercial, vous êtes donc certain de louer votre bien pendant au moins 3 ans.

En cas d’impayés, vous bénéficiez de plus de moyens de recours que dans l’immobilier résidentiel. La notion de « trêve hivernale » n’existe pas dans l’immobilier commercial. Un locataire qui ne paye pas son loyer en immobilier commercial risque d’être expulsé en moins d’un an, tandis que plusieurs années sont souvent nécessaires pour expulser le locataire d’un logement.

De plus, en étant expulsées, les entreprises perdent une partie substantielle de leur fonds de commerce. Elles ont donc tout intérêt à payer leur loyer. Il en va de même pour l’entretien des locaux. Les bureaux, locaux commerciaux ou entrepôts sont en général mieux entretenus que les logements. Les entreprises locataires savent que leurs locaux font partie de leur image de marque. Un bureau ou un local mal entretenu peut être néfaste pour une entreprise.

Vous souhaitez investir dans l’immobilier commercial ? Nous vous recommandons de contacter une agence immobilière d’entreprise pour vous accompagner dans votre projet. Les experts en immobilier commercial vous aideront à trouver le bien et les locataires qui vous correspondent.

investir dans limmobilier entreprise