(adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});

Afin de prétendre à des revenus complémentaires et assurer par la même sa retraite, exploiter le domaine de l’immobilier constitue une excellente alternative. Mais qui dit immobilier dit prêt important auprès d’un établissement de crédit ou possession d’une somme d’argent conséquente. En effet, investir dans l’immobilier signifie acheter un bien immobilier en guise de résidence principale ou pour le mettre en location. Plus de détails à ce sujet.

L’achat immobilier pour passer de la position de locataire à propriétaire

En France, le coût du logement constitue des dépenses importantes et représente une bonne partie du budget familial. Afin de s’affranchir de cette lourde dépense et préparer sa retraite, acheter un logement qui servira de résidence principale se trouve être une bonne décision. Dans le cas où l’on ne dispose pas de la somme nécessaire pour l’achat immobilier, contracter un prêt s’impose. On doit cependant faire en sorte que le remboursement du crédit immobilier soit achevé avant son départ en retraite. En effet, partir en retraite signifie baisse significative de la rentrée d’argent.

Investir dans du locatif

Pour prétendre à des revenus complémentaires grâce à l’immobilier, investir dans du locatif constitue une option intéressante. Cependant, pour que les bénéfices obtenus dans le cadre de cet investissement soient palpables, il faut déjà être propriétaire de sa résidence principale.  Ceux qui choisissent cette forme d’investissement doivent cependant attendre que l’intégralité de leur prêt immobilier soit remboursée pour pouvoir profiter pleinement des avantages qui en découlent. Investir dans le logement locatif nécessite également le respect de nombreux critères de rentabilité. Parmi lesquels s’aligne la proximité des écoles, des transports ou encore de l’emplacement. Il ne faut pas hésiter à prendre conseils auprès d’un spécialiste du domaine afin que toutes les conditions optimales liées aux projets d’investissement soient réunies.

Des avantages fiscaux pour un meilleur climat d’investissement

Si vous décidez d’investir dans l’immobilier locatif, notez que vous pouvez profiter des dispositifs de défiscalisation mis en place par le gouvernement afin de faciliter l’accès à la propriété. En effet, tout investisseur immobilier peut profiter de la Loi Pinel après la disparition du Duflot. D’autres dispositifs comme le LMNP, LMP ou encore Bouvard se rajoutent à cette loi et rendent particulièrement intéressant l’investissement. Cependant, pour profiter de ces avantages fiscaux, le respect d’un certain nombre de critères s’impose. Afin de connaître ces différentes conditions d’accès fixées par l’État, prendre conseils auprès d’un expert immobilier est conseillé.