Les bâtiments sont des biens immobiliers dont l’investissement est très important. Ils nécessitent un soin particulier dans leur réalisation, car tout défaut pourrait conduire à sa ruine. Pour des travaux de construction, il est obligatoire de souscrire une assurance.

Qu’est-ce qu’une assurance construction ?

Les assurances sont des garanties pour couvrir les dommages en cas de sinistres. L’assurance construction dommages-ouvrage, une couverture sur les pertes engendrées par le sinistre d’un bâtiment. La responsabilité d’un tiers ayant participé à sa réalisation n’est pas recherchée. Elle ne tient compte que des dommages de type décennal. L’assurance n’est pas rompue si l’acquéreur change. Elle se fait de façon continue même avec de nouveaux propriétaires.

Comment souscrire une assurance construction ?

La procédure de souscription

Le nombre élevé de sinistres dans le domaine de la construction et les bilans déficitaires font que peu de compagnies proposent ce service. La procédure également est longue. Elle se fait suivant des normes très rigides.

Avant le début des travaux, votre assureur doit être choisi. C’est une étape préliminaire au commencement de la construction. Vous avez le choix entre plusieurs assureurs. Ensuite, vous devez obtenir un devis dommages-ouvrages. Pour ce faire, vous devez renseigner le montant de l’ouvrage, le type de travaux et de bâtiment, son usage, la garantie, la maitrise d’œuvre en mission complète et la date du début des travaux.

Une fois ces renseignements donnés, vous remplirez un dossier que vous enverrez à votre assureur. S’il est conforme, il vous fera signer un contrat sur une durée de dix ans. Pour finir, vous devez notifier à votre banque l’attestation de l’assurance-construction.

Quelques documents indispensables du dossier

Les pièces suivantes sont à joindre à votre dossier : le permis de construire, la copie de l’arrêté du permis de construire, la liste de tous les intervenants, les rapports d’études de sol, les devis, la déclaration d’ouverture de chantier.