Un changement tout d’abord législatif : Depuis la Loi Lagarde de septembre 2010, les banques n’ont plus le monopole en ce qui concerne le choix d’une assurance emprunteur lors d’un prêt immobilier, de voiture, de consommation ou prêt pour professionnel, lié à la création d’une entreprise ou à l’achat de locaux et matériaux.

Grâce à loi Hamon de juillet 2014, il est même devenu possible de résilier son contrat d’assurance emprunteur et choisir donc une nouvelle assurance plus avantageuse.

Parmi les Français, l’immobilier reste l’une des investissions les plus présentes afin d’avoir un supplément à la retraite. Ainsi, face aux nouveaux changements législatifs et à la concurrence des assurances emprunteur externes, les taux de la banque n’ont cessé régresser depuis le début de l’année ! Les taux des crédits immobiliers des banques n’ont jamais été aussi bas ! Il y a à peine une dizaine d’années le taux d’intérêts se trouvait à 10%. C’est grâce à la politique de soutien de la consommation menée par la banque centrale européenne qui fixe les taux directeurs que les crédits restent accessibles. Selon l’Observatoire Crédit Logement/CSA, les taux ont chutés en moyenne de 0,49% depuis janvier 2014. En septembre 2014 les taux des crédits immobiliers s’établissent à 2,59%, un taux historiquement bas!

Cependant, il est fortement judicieux de recourir à la Loi Hamon, car cette embellie des taux emprunteurs s’affiche uniquement sur les emprunts neufs ! En ce qui concerne les contrats pour des remboursements de longue durée de plus de 25 ans, les parts des prêts ne cessent d’augmenter !

Malgré ces taux historiquement bas, les banques se réservent le droit de réviser les conditions de prêt en fonction des différents clients à financer. Comparer régulièrement les taux de crédit immobilier est donc absolument vital si l’on veut profiter des taux les plus bas !

acheter gites en activite