• Depuis 2012, il est possible d'agrandir sa maison jusqu'à plus de 40 mètres carrés sans permis de construire, mais une déclaration est requise.
    • Les travaux d'extension doivent être réalisés sur une construction existante et dans une zone couverte par un plan local d'urbanisme.
    • Il existe plusieurs solutions pour réaliser une extension, dont l'agrandissement en bois d'un étage.

Que votre maison ait une ossature bois ou pas, son extension ou encore son agrandissement est souvent indispensable pour vous permettre de bénéficier de plus de confort. En effet, agrandir votre logement est une alternative intéressante au déménagement surtout quand votre famille s’élargit. Ainsi, à la question de savoir si réaliser des travaux est permis en France, il faut répondre par l’affirmative. Toutefois, il est bon de souligner que l’agrandissement de votre habitation nécessite l’accomplissement de certaines démarches et le respect de certaines règles en matière d’urbanisme.

Ce que dit la loi par rapport à une extension maison

En France, il est désormais possible d’agrandir sa maison jusqu’à plus de 40 mètres carré depuis le 1er janvier 2012 sans qu’un permis de construire ne soit exigé. C’est une mesure avantageuse dans la mesure où par le passé la surface autorisée n’était que de 20 mètres carré. Avec le nouveau dispositif, une déclaration suffit pour des travaux d’extension ne dépassant pas les 40 mètres carré. Cependant, pour bénéficier de cette nouvelle mesure, il faut remplir certaines conditions. Ainsi, il faut que les travaux d’extension soient réalisés sur une construction qui existe déjà. De plus, votre terrain doit se trouver dans une zone couverte par un plan local d’urbanisme et également dans une zone urbaine.

Une multitude de solutions

Pour réaliser une extension d’une maison individuelle ou contemporaine, il existe plusieurs solutions. On a par exemple l’agrandissement en bois d’un étage qui consiste à ajouter un étage en ossature bois sur une construction traditionnelle. Il importe de souligner que le choix de l’extension est important dans la mesure où de celui dépend le confort dont on peut bénéficier après la réalisation des travaux.

Voir aussi :

  • devis construction maison
  • ravalement
  • agrandissement maison prix

FAQ

Quelle est la procédure pour une extension de maison nécessitant un permis de construire ?

Pour obtenir une extension de maison nécessitant un permis de construire, il faut d'abord déposer une demande en mairie. Cette demande doit contenir des plans détaillés de l'extension prévue, ainsi qu'une estimation des travaux à réaliser. Une fois la demande acceptée, il faudra respecter les règles et normes en vigueur lors de la construction de l'extension.

Enfin, après la fin des travaux, il est important de signaler à la mairie que les travaux sont terminés pour obtenir la validation finale du permis de construire.

Peut-on réaliser une extension de maison en déposant seulement une déclaration préalable ou faut-il obligatoirement passer par un permis de construire ?

Pour réaliser une extension de maison, il est parfois possible de déposer seulement une déclaration préalable en fonction de la surface ajoutée. Cependant, si l'extension dépasse certaines limites définies par la loi, un permis de construire peut être obligatoire. Il est donc recommandé de se renseigner auprès de sa mairie pour connaître les démarches à suivre en fonction du projet d'extension envisagé.

Il est important de respecter la réglementation en vigueur pour éviter tout problème lors des travaux.

Dans quels cas doit-on obtenir un permis de construire pour une extension de maison ?

Il est nécessaire d'obtenir un permis de construire pour une extension de maison lorsque celle-ci modifie l'aspect extérieur du bâtiment. De plus, si la surface créée est supérieure à 20m², le permis est également obligatoire.

Les extensions situées dans certaines zones protégées ou soumises à des règles d'urbanisme spécifiques nécessitent aussi un permis de construire. Enfin, toute extension qui entraîne un changement de destination (par exemple transformation d'un garage en pièce habitable) requiert l'obtention d'un tel permis.

Article précédentConstruction : quel type de maison choisir ?
Article suivantVotre maison passive en Lorraine avec Bâti Eco²
Amandin Rodriguez
Issu d'un cursus universitaire en droit, Amandin s'est tourné vers le métier de pigiste et contribue régulièrement à plusieurs magazines. Ses compétences juridiques lui sont particulièrement utiles pour décrypter les complexités des réglementations immobilières et des contrats à ses lecteurs. Son intérêt pour les questions de justice l'a également amené à couvrir des sujets sensibles comme les discriminations dans l'accès au logement ou les enjeux de l'urbanisme durable.