Ces dernières années, les ventes de maisons et d’appartements neufs en France ont explosé, en particulier grâce au dispositif Pinel et au prêt à taux zéro. Cela ne signifie pas que vous pouvez vous lancer tête baissée dans l’achat d’un bien immobilier. Afin d’acheter un appartement neuf dans les meilleures conditions, voici quelques conseils pratiques.

Acheter un appartement neuf : toujours visiter les lieux

Pour toute acquisition immobilière, dont une vente en état futur d’achèvement, la situation géographique est un critère fondamental. Ainsi avant d’ acheter un appartement neuf, une visite et même une contre-visite sur place est de rigueur. Il s’avère par ailleurs essentiel de visiter le quartier, aussi bien en journée qu’en soirée. Vous pourrez de ce fait savoir quelles commodités sont proches du logement :

Nos conseils pour acheter un appartement neuf

  • Arrêts de bus 
  • Stations de métro 
  • Établissements scolaires 
  • Commerces en tout genre 

Une visite en semaine puis une autre en week-end peuvent également changer beaucoup de choses. Cela vous aidera à mieux vous immerger dans l’atmosphère des lieux. De plus, cela vous prémunira de mauvaises surprises, telles que la présence d’une boîte de nuit dans le quartier. N’oubliez pas non plus de vous rendre à la mairie. Vous vous informerez sur les futurs projets dans le quartier et sur le Plan Local d’Urbanisme ou PLU, notamment pour connaître les dimensions et les hauteurs autorisées pour d’éventuelles nouvelles constructions voisines.

Se renseigner sur les possibilités en matière de prêt immobilier

Pour bon nombre de personnes désireuses d’acheter un appartement neuf, l’obtention d’un crédit immobilier est nécessaire. Si c’est également votre cas, pensez à vous renseigner sur ce point. Bien qu’actuellement les taux d’intérêt soient particulièrement intéressants, ne choisissez pas le premier établissement de crédit que vous contactez. Faites des comparaisons auprès d’un courtier. En outre, vérifiez qu’une clause de condition suspensive à la contraction d’un prêt immobilier est incluse dans le contrat de réservation de l’appartement. Voyez aussi si aucune mention spécifique n’est stipulée par le promoteur immobilier. Enfin, mis à part le crédit immobilier, sachez que vous pouvez également prétendre au prêt à taux zéro ou PTZ. Celui-ci vous aidera à subventionner votre emprunt à hauteur de 40 % si vous êtes primo-accédant.

S’informer sur la crédibilité du promoteur immobilier

Pour vous assurer du bon avancement du chantier de votre nouvel appartement et pour vérifier la qualité de la construction, pensez à faire quelques recherches sur le promoteur immobilier. Pour ce faire, vous pouvez par exemple visiter les programmes immobiliers qu’il a réalisés par le passé. Cela vous permettra de discuter avec d’autres acheteurs et de les interroger quant à l’acquisition de leur appartement. En même temps, vous pouvez demander une garantie d’achèvement au promoteur. Que vous achetiez un appartement neuf pour en faire un investissement locatif ou votre résidence principale, ne négligez en aucun cas ce point. Un promoteur fiable vous garantira un bel avenir dans votre nouveau logement. Vous souhaitez obtenir des conseils pour choisir le meilleur promoteur immobilier ? Cliquez ici.

Consulter le contrat de réservation et de vente de l’appartement avec attention

Avant d’acheter un appartement neuf, il est conseillé de bien lire le contrat de réservation et de vente. De nombreuses informations y sont précisées.

À l’instar de toute acquisition immobilière en vente en état futur d’achèvement, ce qui est souvent le cas si vous achetez un logement neuf auprès d’un promoteur immobilier, le contrat doit comporter :

Le délai à respecter pour le financement du bien en construction ;

  • Les conditions en termes de paiement

Ainsi, un dépôt de garantie doit être versé. Celui-ci devra être inférieur ou égale à 5 % du prix total de vente.

Lorsque l’acte de vente original sera signé chez le notaire, vous aurez à vous acquitter de :

  • 35 % du prix au moment où les fondations sont achevées 
  • 70 % devront être versés lors de la mise hors d’eau 
  • 95 % seront à payer lorsque les travaux seront complètement terminés 
  • Vous rembourserez le reste quand le bien vous sera livré

Le contrat contient un extrait technique indiquant les équipements ainsi que les matériaux dont l’appartement devra être pourvu. Dans le cas où un matériel ne serait pas présenté dans cette notice, le promoteur ne sera pas dans l’obligation de le mettre en place. À titre d’exemple, si la domotique n’est pas mentionnée, le promoteur ne sera pas contraint de l’installer. Bref, si vous envisagez d’acheter un appartement neuf, passer le contrat de réservation au crible vous évitera bien des désagréments.

Vérifier la conformité des travaux lors de la livraison d’un appartement neuf

À la remise des clés, scrutez les moindres détails de l’appartement (prises de courant, carrelage, isolation des W.-C., éclairage de chaque pièce, le balcon, etc.). Certes, le promoteur va se montrer pressé, mais ne vous précipitez pas. N’hésitez pas à venir avec un membre de la famille pour vous aider à dénicher d’éventuels malfaçons ou défauts de conformité de la maison. En cas d’anomalies, vous devrez les mentionner dans un procès-verbal établi sur papier libre avec photos à l’appui. Vous fixerez ensuite une date pour que le constructeur puisse réparer les vices constatés. Et surtout, ne payez pas encore les 5 % restants du prix que lorsque vous êtes satisfait.

Par contre, si vous ne repérez les défauts de l’appartement que le lendemain ou dans les prochains jours, ne vous inquiétez pas, vous avez 30 jours pour émettre par lettre recommandée des réserves. Le constructeur dispose alors d’un délai de 1 an pour la mise en conformité.