La France connaît une grande disparité dans l’attractivité de ses territoires, et si certaines régions subissent une forte désaffection, d’autres au contraire séduisent les Français en quête d’un changement de cadre de vie. Et parmi celles-ci, Bordeaux et plus largement la Gironde attirent chaque année de nouveaux habitants, dont bénéficie le marché immobilier local.

La ville de Bordeaux, avec son centre-ville historique riche en chefs d’oeuvre architecturaux, séduit par sa douceur de vivre et son élégance. Le centre-ville vit autant le jour, par ses commerces, que par sa vie nocturne dynamisée par la présence de nombreux étudiants. Les prix de l’immobilier, selon MeilleursAgents.com, s’y négocient en 2014 en moyenne aux alentours des 3000 euros du mètre carré.

Mais ce sont surtout les communes aux alentours de Bordeaux qui attirent aujourd’hui les acheteurs. Les ventes de maisons à Mérignac, à Talence ou à Saint-Médard-en-Jalles, ainsi, progressent régulièrement, les Bordelais ou les nouveaux arrivants recherchant le calme de la campagne sans pour autant sacrifier le confort de la ville, qui offre toutes les infrastructures et tout le confort requis.

Ce succès de l’immobilier bordelais s’explique par plusieurs facteurs. Si la douceur de vivre et le climat local justifient en partie l’attractivité de la ville, d’autres éléments entrent en compte : l’arrière-pays viticole, réputé pour ses grands crus et ses villages pittoresques, comme Saint-Emilion, réputé mondialement pour son charme autant que pour ses vins.