• L'estimation immobilière est importante pour préparer un projet de vente en fixant un prix judicieux et en ciblant les acheteurs sérieux
  • Elle est nécessaire avant de publier une annonce immobilière, afin de rendre l'annonce opposable aux tiers
  • Une estimation régulière permet d'actualiser le prix du bien immobilier en tenant compte de son état actuel et des tendances du marché

La législation foncière et domaniale donne la latitude à ceux qui jouissent et exercent un droit de propriété sur un immeuble de faire leur transaction en toute volonté. Celle-ci exige une estimation immobilière dont l’importance continue d’être curieusement ignorée. En quoi est-elle si importante ?

Estimer son bien en prélude au projet de vente

La vente d’un immeuble est l’aboutissement d’un projet bien conçu en amont. La pertinence de ce projet est la piste de la suite favorable qui lui sera donnée. Elle est conditionnée par l’estimation qui est l’objet central de la problématique en débat. L’estimation immobilière s’entend de l’évaluation de la valeur marchande d’un bien immobilier. Que l’immeuble soit bâti ou non, il est impératif de l’estimer. Tout propriétaire d’immeuble qui souhaite procéder à sa vente doit se faire le devoir d’avoir une idée plus ou moins exhaustive de son actif immobilier. C’est d’ailleurs un réflexe. Demandez une estimation de votre bien dans les landes par exemple. Ce geste, à la limite simple, mais très significatif, permet de cibler les sérieux prétendants autour de son projet. Non seulement il est un gage de fixation d’un prix de vente judicieux.

Quelle est l'importance de l'estimation immobilière  ?  

Estimer son bien, un préalable d’annonce immobilière

Dans le même ordre d’idée que le paragraphe précédent, il sied d’évoquer un autre plan du projet de vente immobilière. L’annonce immobilière, pour ne pas la nommer, est le procédé par lequel le projet de vente de l’immeuble est porté à l’attention du public désireux. De façon plus explicite, c’est un acte rédigé par un professionnel en l’occurrence un agent immobilier.

Dans cet acte, toutes les informations inhérentes à l’immeuble à mettre en vente s’y retrouvent. Avant sa publication, l’étape de l’estimation de l’immeuble doit être bouclée avant tout préalable sous peine d’être nulle. La publication de l’annonce immobilière fait office d’opposabilité aux tiers.

Estimer son bien en vue d’optimiser le projet de vente

À assimiler le projet de vente d’immeuble à une course de marathon, sa rapidité à trouver un preneur en est le point de chute. La logique est de toute évidence d’autant plus qu’il ne servirait à rien qu’un projet bien estimé se mue en éléphant blanc. Et pour conjurer le mauvais sort, l’expertise d’une agence immobiliere entreprise et commerce devient incontournable, voire un mal nécessaire. L’agence est à même de booster le projet afin de le réaliser en un temps record. En outre, elle sait fixer le juste prix sans pour autant piétiner les intérêts aussi bien du vendeur que ceux de l’acheteur.

Estimer son bien, gage d’actualisation du prix

La valeur vénale d’un bien immobilier n’est jamais figée. Elle est encline à de permanentes fluctuations. La montée vertigineuse de la valeur d’un immeuble aujourd’hui peut subir une dévaluation spectaculaire du jour au lendemain. La belle preuve, le coût d’un actif immobilier datant de 30 ans n’est pas celui d’un immeuble neuf. La même réalité va se répéter dans le futur.

Seule une évaluation immobilière régulière pourra permettre d’actualiser le prix de son bien. Elle prend en compte deux paramètres fondamentaux. Le premier s’intéresse à l’état actuel de l’immeuble. À l’antipode du premier paramètre, le second étudie les tendances immobilières du moment avant de statuer.

Suivez-nous sur Google News