Vous souhaitez vendre votre maison et vous vous demandez comment fixer son prix ? Plusieurs paramètres sont à prendre en considération, allant de l’état de votre logement à la localisation. Certains peuvent constituer un atout et vous permettre d’augmenter le prix, d’autres seront plus handicapants. Dans le même temps, il faut tenir compte du prix appliqué sur le marché. Découvrez comment vous y prendre.

La valeur vénale, premier élément à considérer

La valeur vénale désigne le prix auquel une maison ou un appartement peut être vendu. Elle va dépendre des caractéristiques du bien : la surface du terrain et des chambres, la qualité de la construction, le confort ou l’emplacement, et sera également en fonction du prix appliqué sur le marché. Aussi, pour l’estimer, il faut faire appel à un professionnel indépendant spécialisé dans l’ expertise immobilière et la valeur vénale d’un bien.
Étant en fonction du prix du marché, la valeur vénale reste valable sur un temps limité. Au-delà de ce temps, si le bien n’est toujours pas vendu, il faut réaliser à nouveau une expertise immobilière afin d’adapter le prix à l’évolution du marché.

Évaluer l’état du bien avant la revente

La vétusté du bien est un élément déterminant pour le prix au moment de la vente. Elle correspond à son état de détérioration, qui relève des effets du temps. L’année de construction peut être prise en compte pour estimer le prix. Les acquéreurs peuvent d’ailleurs également en tenir compte pour fixer le prix qu’ils seront prêts à payer. Réaliser quelques travaux de rénovation peut néanmoins vous aider à augmenter la valeur de votre bien. Dans ce cas, il est particulièrement important d’observer les normes d’habitation en application, comme les normes écologiques par exemple.
Estimer la valeur d’un bien immobilier : comment s’y prendre ?

Tenir compte de son environnement

La proximité avec les commerces, les écoles ou les moyens de transport constitue un avantage qui va jouer sur le prix du bien. Il sera toujours nécessaire de prendre en considération l’environnement dans lequel votre logement est installé. La qualité de la vie dans le quartier et la proximité avec les lieux de commodité peuvent vous aider à le valoriser.

Identifier tous les atouts de la maison

Avant de fixer le prix, il sera alors capital de faire le tour des éléments qui constituent des avantages pour votre propriété : un grand jardin, une isolation thermique rénovée, un bon voisinage, un accès aux lieux de commodité, etc.
À cet égard, vous pouvez également mettre en avant la valeur d’avenir de votre logement : l’installation prochaine d’un centre commercial ou d’une école par exemple. Il faut toutefois se rapporter à des événements futurs qui sont certains de se produire. Autrement, l’information donnée n’aura aucune valeur pertinente pour les acquéreurs potentiels.

Faire l’estimation soi-même ou recourir à un professionnel ?

Il existe des simulateurs en ligne qui peuvent vous aider à estimer la valeur de votre maison. Observer le prix des biens qui ont des caractéristiques identiques au vôtre peut également vous aider à déterminer le prix. Le moyen le plus sûr sera néanmoins de faire appel à un expert immobilier. Connaissant le marché, celui-ci est en mesure de vous donner une estimation fiable et vous aidera à vendre votre bien au prix le plus juste.

zUpjzUqhFE

gpzLd4i4lZ

GrMjPfO7XQ

gvI1zbRUCl

IVnGidNWlR

JLzcmwh55o

LAwwZCqwNe

MD206jrR7g

mEvQr1vm7H

GDkukmyPF7

DYm5kHo99N

DKajUw3lYu

7ijINkA7Rp

7pCr6BJbkg

7rgx6B1rie

8ea2l03A5C

AANYs5flUS

aenmpPqFGj

BVNZCrQPRZ

ClALssI9CU