• Le site de petites annonces immobilières le plus visité est seloger.com, suivi de près par logic-immo.com.
  • La différence entre les deux sites réside dans le nombre d'annonces disponibles, avec Seloger ayant beaucoup plus d'offres que Logic Immo.
  • Il existe d'autres sites populaires pour les transactions immobilières entre particuliers, tels que Abritel.fr et pap.fr.

Approcher une agence immobilière ou prendre conseil auprès d’un notaire peut être un réflexe lorsqu’on cherche à réaliser un investissement immobilier. Mais au vu du nombre de sites de petites annonces immobilières, on peut constater que de plus en plus de prises de contact s’effectuent directement via internet depuis ces méga plateformes immobilières. Tous les acteurs du secteur cherchent désespérément à y occuper l’espace, mais tous les sites ne bénéficient pas de la même visibilité. Voyons cela en détails.

Où trouver les meilleures annonces ?

Les meilleurs sites de petites annonces immobilières

Le site de petites annonces immobilières le plus visité, actuellement, est seloger.com. Son audience est la plus élevée, avec un pic record de 2 millions de visiteurs uniques (VU) il y a quelques mois. Ce groupe gère d’autres sites immobiliers tels que lacoteimmo.com qui délivrent divers types d’informations comme le prix du m² dans une région. Le site possède un des résultats nets les plus élevés dans le domaine.  Et pourtant, le site qui possède le chiffre d’affaires le plus élevé est logic-immo.com. Cette plateforme dont l’audience dépasse les 1,3 million de VU présente en sus de l’immobilier haut de gamme. Son chiffre d’affaires atteignait déjà les 78,7 millions d’euros en 2007.

Alors comment peut-on avoir du côté de Logic Immo un nombre de VU plus petit et un CA plus grand ? Pour comprendre l’importance du nombre d’annonces, il n’y a qu’à faire une simple comparaison sur une grande ville en cherchant en premier sur logic-immo le nombre d’annonces immobilières à Paris qui s’élève le 5 mars 2014 à 8 533 offres de vente et 4 149 offres de location. Alors que dans le même temps, le site Seloger possède 22 441 offres de vente et 12 521 offres de location. Soit respectivement +262% d’annonces pour l’achat et +300% d’annonces pour la location. Les liens permettant de voir en directe le nombre d’annonces proposées (en haut de page) et éventuellement les fluctuations selon la date à laquelle vous regardez.

Mais les deux sites ci-dessus ne sont pas les seuls mastodontes du secteur. Pour vendre, louer ou encore acheter, on peut se rendre sur le site avendrealouer.fr. Cette plateforme frôlait les 6 millions de chiffres d’affaires avant son rachat par PriceMinister. Ce dernier ne délivrant pas ses chiffres, aucun résultat n’est disponible. Reflexeimmo.com est un site très pratique. Le groupe édite d’ailleurs une cinquantaine de magazines, affichant des annonces postées gratuitement par des promoteurs et clients de toute la France. Explorimmo.com qui enregistre plus de 200 000 visiteurs uniques permet de faire des recherches précises en un temps record.

Les meilleurs sites de petites annonces immobilières #2

Les petites annonces immo ntre particuliers

Aujourd’hui, louer sa maison ou son appartement à des vacanciers est devenu une pratique tendance. Il faut dire que c’est commode et permet de faire d’importantes économies. Ainsi, pendant plus d’un mois ou, tout simplement pour 1 semaine, on peut échanger son logement avec des particuliers. Pour bénéficier d’une telle offre, on peut user du site Abritel.fr. Parfois méconnus par certains, il s’agit pourtant du leader mondial des locations de vacances en lignes entre particuliers. Le site pap.fr permet de faire des transactions tout aussi intéressantes entre particuliers. Fondée en 1975, cette association est le premier groupe de presse immobilière qui a vu le jour en France. Seulement 20 % de leurs offres sont diffusées sur leurs sites. Le reste des annonces sont disponibles sur papier. La maison mère du groupe, Éditions Neressis, est parvenue à générer un chiffre d’affaires de 47,5 millions d’euros en 2008. Entreparticuliers.com présente le même type de prestations que pap.fr, avec qui il a alternée tentative de rapprochement et procès depuis son ouverture. Cela ne l’empêche cependant pas de produire un chiffre d’affaires honorable de 13,2 millions d’euros, en 2007.

Les sites immobiliers pour des résultats rapides

Pour disposer des meilleures annonces le plus rapidement possible il est préférable de se rendre sur un site immobilier, plutôt que de se limiter aux agents immobilier de la ville concernée. Même les plus grandes agences comme Century 21 ou Fnaim ont leurs propres portails internet. Les sites tels que le pap.fr ou logic-immo.com se consacrent exclusivement à la vente, à l’achat mais aussi à la location de biens immobiliers. Pour bénéficier de conseils d’experts, dans ce cas, on peut éventuellement se rendre auprès d’une agence dans sa région.

Un primo accédant a forcément besoin d’un accompagnement

Lorsqu’un premier bien immobilier est acheté, de nombreuses erreurs sont au rendez-vous et elles peuvent entacher sur le long terme la rentabilité de ce projet. C’est pour cette raison qu’il faut être rigoureux et en faisant appel à un cabinet pro comme ce cabinet spécialisé notamment sur la loi Pinel dans la ville de Lille, vous pourriez largement bénéficier de quelques points forts.

  • Le primo accédant a donc besoin de conseils pertinents et seuls les conseillers en immobilier peuvent le renseigner.
  • Ce cabinet présente une véritable expertise dans le monde immobilier et notamment pour la loi Pinel.
  • Ce dispositif de défiscalisation est intéressant s’il est maîtrisé à la perfection, car tous les logements ne sont pas compatibles et prometteurs.
  • Vous devez également choisir un cabinet spécialisé dans votre ville comme à Lille puisqu’il connaît forcément le marché local.

Avant de vous lancer dans cette aventure qui peut être prometteuse, il est préférable d’être rigoureux et de confier vos envies à des experts, ils sauront rapidement vous orienter dans la bonne direction et cela devrait vous éviter de commettre des erreurs préjudiciables qui pourraient largement entacher vos finances et il est parfois impossible de récupérer son investissement.

Suivez-nous sur Google News
Article précédentAcheter un appartement à rénover, bonne ou mauvaise idée ?
Article suivantLes grandes lignes d'un diagnostic immobilier
Amandin Rodriguez
Issu d'un cursus universitaire en droit, Amandin s'est tourné vers le métier de pigiste et contribue régulièrement à plusieurs magazines. Ses compétences juridiques lui sont particulièrement utiles pour décrypter les complexités des réglementations immobilières et des contrats à ses lecteurs. Son intérêt pour les questions de justice l'a également amené à couvrir des sujets sensibles comme les discriminations dans l'accès au logement ou les enjeux de l'urbanisme durable.