• Ne vous précipitez pas dans votre prise de décision
    • Ne misez pas tout sur une garantie locative, cela peut être un leurre
    • Ne croyez pas aux histoires de croissance garantie
    • Quand "c'est gratuit" méfiez-vous
    • Soyez au courant du marché immobilier pour éviter les arnaques

Les « vendeurs de tapis » et les experts en propriété auto-prescrite peuvent coûter beaucoup d’argent aux acheteurs. Voici les signes avant-coureurs qui pourraient vous mener en bateau. C’est souvent la malédiction de faire des affaires en marchant à travers des hordes de « vendeurs de tapis » et d’experts qui se décrivent eux-mêmes et qui semblent chercher à vous mettre la puce à l’oreille.

Il y a des moments où les acheteurs de propriété peuvent être pris au dépourvu, jusqu’à ce qu’il soit trop tard et il leur en coûte souvent beaucoup d’argent. Heureusement, il existe des moyens de repérer une affaire douteuse, de rechercher des signes avant-coureurs.

Offre immobilière : comment éviter de se faire arnaquer ?

Ne vous précipitez pas dans votre prise de décision

Utiliser le temps pour faire pression sur un acheteur est une tactique de vente bien connue. Méfiez-vous de ceux qui tentent ce tour sur vous.

Certains des slogans les plus courants utilisent un langage conçu pour déclencher votre peur de manquer quelque chose :

  • « Vite ! «
  • « Achetez maintenant où vous allez rater une belle opportunité ! «
  • « Plus que 2 unités ! «

Mais agir rapidement peut être un moyen sûr de perdre rapidement de l’argent. Quand on agit vite, on n’a pas le temps de réfléchir. Par conséquent, prenez votre temps et réfléchissez avant de vous engager à quoi que ce soit. Il y aura toujours un autre marché. En fait, l’accord du siècle arrive chaque semaine. Si vous vous sentez contraint de signer quelque chose ou de vous engager à prendre une décision, c’est à vous de partir.

Ne misez pas tout sur une garantie locative, cela peut être un leurre

Votre agent vous promet-il que votre nouvelle propriété sera mise sur le marché de la location ? Une garantie locative est attrayante pour les investisseurs immobiliers parce qu’elle offre la promesse d’un revenu locatif sûr et continu pour un immeuble de placement. Si une propriété a besoin d’une garantie de loyer pour attirer les acheteurs, quel est le problème ?

A première vue, cela sonne bien parce que cela signifie que vous toucherez un loyer même lorsque la propriété est inoccupée. Attention cependant, il n’y a pas de repas gratuit. Il y a probablement un coût caché quelque part que vous devrez payer en échange de cette garantie.

Il se peut que vous deviez payer un prix d’achat plus élevé, ou que quelque chose ne va pas avec la propriété. Vous devriez vous demander : « Si une propriété a besoin d’une garantie de loyer pour attirer les acheteurs, quel est le problème ? » Rappelez-vous qu’aucune garantie de loyer ne pourra jamais compenser le mauvais rendement d’investissement que vous obtiendrez d’une propriété de qualité inférieure.

Ne croyez pas aux histoires de croissance garantie

Personne ne peut jamais garantir que vos placements donneront les résultats escomptés. Si quelqu’un vous dit qu’il le fera, c’est un signe que vous devriez repenser l’accord. Tout simplement parce que si c’était vrai, l’agent vendeur n’insisterait pas pour obtenir une vente. Les gens feraient la queue pour avoir une part de cette affaire immobilière.

Quand « c’est gratuit » méfiez-vous

Si l’offre est accompagnée de mobilier gratuit, de téléviseurs à écran plat, d’iPhones, de rabais en espèces et ainsi de suite, c’est généralement un signe que l’offre est trop belle pour être vraie. Un cadeau signifie que vous, en tant qu’acheteur, subventionnez ces choses gratuites. Cela signifie souvent que vous payez plus que la valeur réelle de la propriété.

Soyez au courant du marché immobilier pour éviter les arnaques

Malheureusement, les « vendeurs de tapis », les arnaqueurs et les fraudeurs ont appris à identifier les personnes qui ne sont pas suffisamment informées sur le marché immobilier. La paresse, le manque de temps et la peur de passer à côté sont souvent exploités. Par conséquent, la connaissance est de loin votre meilleure arme pour battre ces personnages peu recommandables. Faites vos recherches avec diligence et faites vos calculs. Vous serez alors en mesure de repérer et d’éviter ces offres douteuses.

FAQ

Comment éviter les arnaques en ligne ?

Pour éviter les arnaques en ligne, il est important de vérifier la légitimité des sites web et des vendeurs avant d'effectuer un achat. Il est également recommandé de ne jamais fournir ses informations personnelles ou bancaires à des sources non fiables.

Enfin, il est conseillé de ne pas cliquer sur des liens suspects ou provenant d'emails non sollicités pour éviter les fraudes en ligne. En cas de doute, il est préférable de se renseigner auprès d'organismes spécialisés ou professionnels du domaine.

Comment se protéger des arnaques sur internet ?

Pour se protéger des arnaques sur internet, il est essentiel de rester vigilant et de ne jamais partager ses informations personnelles avec des inconnus. Il est également recommandé d'utiliser des mots de passe complexes et de vérifier l'authenticité des sites web avant de transmettre toute donnée sensible.

Enfin, il est primordial d'être prudent face aux offres trop alléchantes et aux emails frauduleux qui peuvent contenir des liens malveillants. Se tenir informé des différentes techniques d'escroquerie en ligne permet également de réduire les risques de se faire avoir.

Que faire en cas d'arnaque ?

En cas d'arnaque, il est important de signaler immédiatement l'incident aux autorités compétentes telles que la police ou la gendarmerie. Il est également recommandé de contacter sa banque pour signaler les transactions frauduleuses et bloquer tout accès à son compte.

Il est essentiel de conserver toutes les preuves de l'arnaque telles que des emails, des messages ou des relevés bancaires. Enfin, il est conseillé d'informer ses proches pour les sensibiliser aux risques et éviter qu'ils ne soient également victimes d'arnaques similaires.