Si vous n’êtes pas accompagné d’un acolyte de l’immobilier, lors de l’accord concluant la vente, il faudra s’assurer du bon déroulement de celle-ci.
Afin d’acheter une maison en Belgique, et que l’offre soit valable, il faut impérativement que vous fournissiez au vendeur les éléments suivants : votre nom, la date, l’objet, la date d’expiration et le montant.

Le document qui conclut une vente immobilière a pour appellation, le compromis de vente. Ce document reprend les informations nécessaires à la vente. Une fois le compris signé par les différents parties, l’acompte doit être payé, généralement, il faut compter environ 10 % du prix de vente du bien acheté.

Le compromis ne doit résumer que le minimum de clauses suspensives. La clause suspensive la plus courante étant l’obtention du prêt bancaire.

Lorsqu’il s’agit d’acheter une maison en Belgique, l’acte authentique s’effectue toujours devant notaire. Il est possible que l’acquéreur et le vendeur aient chacun leur notaire, sans supplément de frais.

L’acte doit s’effectuer dans les quatre mois suivants la signature du compromis. Pour des causes de procédures administratives, comptez deux mois  au plus tôt. Les frais d’enregistrement et de notaire incombent à la personne qui souhaite acheter sa maison en Belgique, en d’autres termes, à l’acquéreur.

achter immobilier en belgique ce qu\il faut savoir