• Depuis janvier 2021, la durée maximale d'un prêt immobilier est de 25 ans en France, avec une dérogation de 2 ans pour les biens neufs.
  • La durée du prêt dépend du profil de l'emprunteur et de sa capacité d'emprunt, qui est calculée en fonction des revenus globaux et du taux d'endettement.
  • Réduire la durée du prêt peut être avantageux en termes de coût total, mais cela peut augmenter le montant des mensualités ; différents critères doivent être pris en compte lors de la souscription d'un prêt immobilier.

Lors de l’acquisition d’un bien immobilier, souscrire à un emprunt bancaire constitue une étape indispensable. Un prêt immobilier suppose de considérer de nombreux paramètres, à l’instar de la durée totale de l’engagement et du montant de son capital de départ.

Un crédit immobilier d’une durée maximale de 25 ans

Afin de financer votre projet immobilier, divers crédits sont disponibles. Les primo-accédants à la propriété et tous les particuliers ont, en effet, recours à un prêt immobilier dans la majorité des cas. Cependant, les établissements bancaires possèdent des règles strictes en matière de crédit. En exigeant le plus de garanties possibles selon le profil des emprunteurs, les banques n’accordent un prêt immobilier que sous certaines conditions.

Quelle durée choisir pour son prêt immobilier ?

Depuis la législation de janvier 2021 sur les recommandations du Haut Conseil de Stabilité Financière (HCSF), la durée maximale d’un crédit immobilier est de 25 ans. Celle-ci est différée de 2 ans pour les futurs propriétaires de biens neufs (achats sur plan) ou en état de futur achèvement.

Contraignantes depuis le 1ᵉʳ janvier 2022, ces mesures affectent directement le budget des particuliers. Hormis le taux d’intérêt fixe ou variable du crédit, la durée constitue alors un élément central. D’une durée minimale de 5 ans, un prêt immobilier engage donc les futurs propriétaires sur une longue durée. En France, cette durée moyenne est de 239 mois environ, soit 20 ans.

La durée des crédits immobiliers, selon l’Observatoire Crédit Logement, a augmenté de 6 ans en l’espace de 20 ans. En 2001, celle-ci était de 13,6 ans. Si la durée classique d’un prêt immobilier se situe entre 20 et 25 ans, il faut souligner que de nombreux emprunteurs revendent leur bien avant la fin de leur prêt.

Le profil de l’emprunteur dicte la durée du crédit

Chaque profil d’emprunteur est étudié par un établissement bancaire avant l’octroi d’un crédit. Le taux d’endettement ne doit pas dépasser entre 30 et 35% des revenus globaux de l’emprunteur. Cette capacité d’emprunt détermine directement la durée d’un prêt et est considérée comme une obligation pour les banques. Les conditions d’emprunt se durcissent au fil des années et si les taux d’intérêt sont historiquement bas, ceux-ci semblent repartir à la hausse au fil du temps.

Afin d’obtenir un prêt immobilier adapté à sa capacité de remboursement, la durée de cet emprunt peut être réduite par un apport de capital. Le taux effectif global du crédit (TAEG) est plus bas lorsque la durée du crédit est réduite, d’où un coût total moindre. 10, 15, 20 ou 25 ans : la durée du crédit immobilier varie en fonction du profil des accédants à la propriété et peut etre estimée en utilisant une calculette de prêt ou une simple feuille Excel.

Le prix d’achat de la maison ou de l’appartement et l’absence d’apport personnel font varier cette durée à la hausse. S’il n’existe pas de durée « idéale » pour un emprunt immobilier, il vaut mieux recourir à une hypothèque en guise de garantie financière. Cette hypothèque conventionnelle reste une garantie pour la banque lors de l’obtention d’un prêt. Cette dernière est de la même durée que le crédit immobilier et peut alors faciliter son obtention.

Le montant des mensualités de l’emprunt peut être augmenté dans l’optique de réduire le coût total du crédit, et de ce fait sa durée. Il convient également de signaler que la durée des crédits est plus longue concernant les biens neufs. Là aussi, il peut être intéressant de se tourner vers l’ancien afin de profiter des prix les plus avantageux.

Taux d’intérêt, assurance, frais de dossier, taux d’endettement, coût total du crédit immobilier : de nombreux critères sont donc à considérer lors de la souscription d’un prêt. La durée moyenne de 20 ans d’un emprunt immobilier correspond à un taux moyen de 1,35%.

FAQ

Quelle est la durée habituelle d'un prêt immobilier de 27 ans ?

La durée habituelle d'un prêt immobilier de 27 ans est de 20 à 30 ans. Les banques proposent souvent des échéances sur une période allant de 15 à 30 ans, en fonction du profil de l'emprunteur et du montant emprunté.

Il est important de bien étudier les différentes options disponibles pour trouver la meilleure solution adaptée à sa situation financière. Il est également possible de renégocier son prêt en cours pour réduire la durée ou diminuer le coût des mensualités.

Quelle est la durée moyenne d'un prêt immobilier ?

La durée moyenne d'un prêt immobilier varie généralement entre 15 et 25 ans en fonction des conditions de financement et de la capacité de remboursement de l'emprunteur. Il est recommandé de choisir une durée qui permet de s'adapter à sa situation financière tout en évitant des mensualités trop élevées.

Il est possible également d'opter pour une durée plus courte afin de réduire le coût total du crédit, mais cela impliquera des mensualités plus élevées. Enfin, il est important de bien se renseigner auprès des organismes prêteurs pour trouver la meilleure offre correspondant à ses besoins.

Quelle est la durée maximale d'un prêt immobilier en Suisse ?

En Suisse, la durée maximale d'un prêt immobilier est en général de 15 à 25 ans, mais peut varier selon les différents établissements financiers. Il est important de bien se renseigner auprès de sa banque pour connaître les conditions spécifiques liées à son prêt. Il est également recommandé de faire appel à un conseiller financier pour choisir la durée qui convient le mieux à sa situation financière.

En optant pour une durée plus longue, les mensualités seront moins élevées mais le coût total du crédit sera plus important.