D’après plusieurs récentes études, la moquette serait dangereuse pour la santé. Ce qui est mis en cause, c’est évidemment sa tendance à capturer la poussière, les microbes et la pollution, mais également certaines substances chimiques nocives dues à ses procédés de fabrication. Évidemment, rien d’illégal et les quantités ne sont pas suffisantes pour nous empoisonner, mais les scientifiques les trouvent tout de même préoccupantes.

Des produits chimiques dans les moquettes

D’après ces récentes études, la principale cause de la nocivité des moquettes serait la présence de nombreux produits chimiques comme du plomb, du mercure, des phtalates et des perturbateurs endocriniens. La présence de ces produits serait entièrement expliquée par les procédés actuels de fabrication des moquettes.

Évidemment, ces produits sont présents en très faibles quantités parce qu’ils ne sont que des résidus liés à la fabrication. Néanmoins, l’accumulation de ces résidus dans de nombreux objets du quotidien finit par devenir dangereuse pour la santé. Les scientifiques ne sont pas en mesure de constater l’impact précis de ces résidus sur la santé mais recommandent d’être vigilants.

Il est très important de nettoyer la moquette

L’un des dangers les plus évidents de la moquette, c’est sa tendance à retenir au cœur de ses fibres tout un tas de choses comme la poussière, les microbes, les acariens, et surtout la pollution extérieure. Il est donc très important d’aérer fréquemment et le plus longtemps possible son logement.

De plus, il est recommandé de nettoyer sa moquette le plus souvent possible pour éviter d’en faire un nid à poussière et à pollution. Si vous voulez être sûrs de bien faire, optez pour le nettoyage de moquette à domicile par un professionnel. Ainsi, vous pourrez être sûr que vous ne respirerez plus de substances nocives quand vous vous trouverez en contact avec votre moquette.

Des mesures pour protéger les enfants

Les premières victimes des dangers que représente la moquette pour le système respiratoire sont, évidemment, les jeunes enfants. Comme ils sont souvent par terre, pour jouer ou pour ramper, les enfants respirent davantage tout ce que la moquette contient ou capture de substances nocives, de poussière et de pollution.

Les scientifiques en charge de la publication de ces études ont également alerté le parlement européen sur la nécessité d’accélérer la rédaction et l’adoption d’un texte de loi visant à réglementer plus fermement les produits chimiques autorisés lors de la confection de biens destinés à être vendus au grand public.

Un problème de santé publique donc, qui n’a sans doute pas fini de faire parler de lui, notamment parce que la moquette n’est pas le seul objet du quotidien qui inquiète les scientifiques.

les dangers de la moquette

LAISSER UN COMMENTAIRE