Claquer une porte c’est une situation qui arrive souvent. Elle n’est pas du tout commode surtout lorsque vous oubliez les clés à l’intérieur ou que vous les avez égarées. Stress, inattention, ou en étant un peu trop pressé, sans le faire exprès, on claque la porte par inadvertance. Vous ne trouverez pas forcément la solution très vite sous le coup de la pression et de la frustration. Découvrez dans cet article, des techniques simples très répandues, qui ont déjà fait leur preuve.

Comprendre le système utilisé dans une serrure

La serrure est composée d’une pièce en fer appelé pêne. C’est celle-ci qui permet de fermer ou d’ouvrir une porte, en actionnant la poignée. Le pêne est en forme de cercle. Lorsque la poignée est actionnée, le pêne effectue un demi-tour. Il est poussé par un ressort et selon le cas, se retire à l’intérieur pour ouvrir ou au contraire sort à l’extérieur pour la fermeture. Une porte est claquée lorsque, sans le vouloir, vous y appliquez une pression en lâchant la porte déjà ouverte et que le pêne fait un demi-tour à l’extérieur pour fermer la porte.

Pour pouvoir ouvrir la porte, il faut faire un autre demi-tour pour rentrer le pêne à l’intérieur. Il y a cependant des systèmes très complexes de fermeture de porte, si bien que l’ouvrir est un vrai parcours du combattant. C’est notamment le cas quand la porte est dotée de cornière anti-effraction.

La technique pour ouvrir une porte claquée

Vous l’avez compris plus haut, pour pouvoir ouvrir la porte claquée, il faut pouvoir pousser le pêne vers l’intérieur à l’aide d’un objet. Vous pouvez avec quelques astuces le faire vous-même mais vous pouvez également faire appel à un serrurier.

Comment ouvrir une porte claquée ?

Insérer un matériau souple entre le battant et la porte

Pour ouvrir la porte, il faut un objet assez fin, ni trop rigide ni trop souple, qui puisse être inséré entre le battant et la porte pour pousser le pêne. Souvent, les objets les plus utilisés sont la radiographie ou une carte souple. C’est la solution la plus sollicitée. La feuille exerce assez de pression pour pousser le ressort. La feuille doit être insérée en bas de la serrure et puis vous allez le remonter progressivement pour qu’elle puisse s’immiscer correctement. Vous pouvez ensuite pousser le pêne. Cependant, si celui-ci est devenu rigide vous aurez plus de difficulté à actionner le mécanisme.

Utiliser un objet capable de crocheter

À la hauteur de la poignée, vous devez faire un trou d’au moins 1 centimètre de diamètre. À l’aide d’un fil de fer, ou d’un fil assez rigide, vous pouvez former comme un petit crochet. Il doit être suffisamment solide pour actionner la poignée de l’intérieur en tirant dessus.

Vous devez être très patient, car il est très rare que vous y arriviez en une seule tentative. Il ne faut pas être crispé, car c’est aussi une question de souplesse et de dextérité. Ce n’est pas la peine de vous énerver et n’hésitez pas surtout à demander de l’aide.

LAISSER UN COMMENTAIRE