Jusque-là, l’investissement immobilier pour les particuliers se limitait principalement à l’investissement locatif. Pourtant, une petite révolution est en cours depuis quelques années avec l’apparition de l’investissement immobilier par crowdfunding qui ouvre aux particuliers les portes de l’investissement dans des programmes de construction immobiliers, d’habitation ou de bureaux.

Comment varier son patrimoine avec l investissement en crowdfunding ?

Comment fonctionne un investissement immobilier en crowdfunding ?

Lorsqu’un promoteur souhaite se lancer dans la construction d’habitations ou de bureaux, il crée une société qui va gérer l’achat du terrain, la recherche de financement, la construction et la vente des biens à des particuliers ou à des entreprises, puis disparaître.

Au moment de la recherche de fonds pour financer la construction, la société peut faire appel à des particuliers via des plateformes dédiées et spécialisées dans le crowdfunding. Un particulier peut donc décider de donner de l’argent pour financer le projet et récupérera son argent quelques mois plus tard avec les taux d’intérêt dus.

Le crowdfunding présente l’intérêt d’être accessible à presque toutes les bourses parce que l’investissement le plus bas est limité à 1000€ et qu’il s’étend sur une durée assez courte (12 à 24 mois en moyenne). De plus, les taux d’intérêt (7 à 12% en 2017) sont plus intéressants que tous les plans d’épargnes classiques.

Quelles conséquences sur son patrimoine ?

Quand on est tenté par l’investissement immobilier en crowdfunding, on se demande forcément s’il va falloir adapter la gestion de son patrimoine. Si vous êtes un habitué de la question, vous avez sans doute déjà employé quelqu’un pour vous guider.

Cependant, si vous débutez dans l’investissement, sachez que de tels investissements immobiliers sont très différents de l’achat d’un bien immobilier pour investissement locatif. Ici, vous ne devenez pas propriétaire du bien et vous ne risquez pas d’être éligible à l’Impôt sur la Fortune Immobilière.

Comment varier son patrimoine avec l investissement en crowdfunding ?

De même, ces placements-là ne sont pas régis par la même fiscalité que les livrets d’épargne classiques proposés dans votre banque. Vous trouverez de nombreux renseignements sur l’imposition de ces revenus sur toutes les plateformes de crowdfunding immobilier existantes.

Quels sont les risques ?

Le financement immobilier en crowdfunding est de plus en plus populaire. Pourtant, il n’est pas dénué de risques et d’inconvénients. Par exemple, il est souvent difficile de trouver des informations claires et précises sur le promoteur et le projet dans lequel vous investissez.

Malgré cela, un seul promoteur a, jusque-là, fait défaut dans l’histoire du crowdfunding immobilier. Depuis, pour rassurer les investisseurs, les plateformes ont mis en place des barèmes pour juger de la santé d’un placement.

Le crowdfunding immobilier en est encore à ses balbutiements, mais l’intérêt qu’il soulève chez chacun lui promet un avenir radieux.