• Les mesures du gouvernement auront peu d'impact sur le marché immobilier français, notamment en ce qui concerne les ventes de logements.
  • La suppression de l'ISF au profit de l'IFI ne diminuera pas significativement les ventes, car la valeur vénale de la résidence principale n'est pas prise en compte.
  • Malgré la prolongation des dispositifs Pinel et du prêt à taux zéro pour encourager l'investissement dans le logement neuf, les économistes prévoient une baisse des ventes en raison du recentrage sur certaines zones tendues.

En un an, le gouvernement a annoncé et entamé de nombreuses mesures et autres réformes en lien avec l’immobilier. Ces changements, bien qu’attendus et largement commentés, n’auront finalement que peu de conséquences sur le marché de l’immobilier français, en tout cas selon les prévisions de certains économistes. Selon eux, ces conséquences se sentiront principalement sur le nombre de ventes de logements, qu’ils prédisent en baisse dès l’année 2018.

Les conséquences de l’Impôt sur la Fortune Immobilière.

Si l’immobilier souffrira peu des conséquences de ces nouvelles mesures, c’est parce qu’elles ont un impact assez faible. La suppression de l’Impôt de Solidarité sur la Fortune (ISF) au profit de l’Impôt sur la Fortune Immobilière, par exemple, n’amènera pas à une grande diminution des ventes.

  • Fiscalité immobilière: Ce que vous devez savoir pour optimiser vos investissements
  • Payer moins d’impôts pour les Nuls 2024-2025, poche

Effectivement même s’il prévoit une augmentation conséquente des impôts du ménage dès lors que son patrimoine immobilier dépassera 1,4 million d’euros, l’IFI ne prend pas en compte la valeur vénale de la résidence principale. Ainsi, beaucoup de ménages y échappent facilement, même s’ils sont nombreux à se tourner vers les services d’un expert judiciaire pour s’assurer d’être en règle.

En effet, les ventes immobilières concernent majoritairement la vente ou l’achat d’une résidence principale et, depuis quelques années, le marché de la résidence secondaire se porte de plus en plus mal. Les experts accusent la morosité du climat économique qui n’encourage pas à acheter un bien uniquement pour le plaisir puisque, rappelons-le, une résidence secondaire n’est que rarement un investissement.

Des mesures pour le logement neuf

Parmi les mesures prises par le gouvernement, la prolongation du dispositif de la loi Pinel et celle du prêt à taux zéro en sont deux de grande importance. La première permet des économies d’impôts conséquentes en cas d’investissement locatif dans le logement neuf, tandis que le second permet, sous certaines conditions, d’accéder à la propriété sans payer d’intérêts.

Pourtant, les économistes prédisent une diminution du nombre de ventes de logements neufs. Pourquoi ? Selon eux, à cause du recentrage de ces dispositifs sur les zones tendues ou difficiles. L’objectif est de revitaliser certains quartiers ou certaines villes en encourageant la population à y investir et à y emménager.

Toutefois, un tel dispositif risque, dans un premier temps, de diminuer le nombre de ventes. Effectivement, même si leur impact est positif sur le long terme, une telle mesure nécessite de convaincre les acheteurs potentiels d’investir avec moins de visibilité sur l’avenir. Un investissement moins sûr donc, qui rencontrera alors moins de succès.

Pour toutes ces raisons, l’année 2018 ne devrait pas être une mauvaise année pour le marché de l’immobilier, malgré les mesures du gouvernement qui en ont effrayé plus d’un. En quantité, les ventes ne devraient pas diminuer. Reste à voir désormais comment se porteront les prix du mètre carré.

  • Comment INVESTIR en IMMOBILIER en COLOCATION ? Livre – Formation :: Le Guide Complet – Investissement Travaux Cashflow Acquérir Fiscalité Droit
  • J’investis sereinement en immobilier locatif: 7 clés pour sortir du brouillard fiscal

FAQ

Quels services le site gouvernement a-t-il mis en place pour faciliter l'achat immobilier ?

Le site gouvernement a mis en place un service d'information et de sensibilisation pour guider les particuliers dans leur achat immobilier. Il propose également des outils pour comparer les offres de crédit immobilier et calculer le montant des frais liés à l'achat.

De plus, le site offre des conseils juridiques et fiscaux pour aider les acheteurs à prendre des décisions éclairées. Enfin, il met à disposition diverses ressources pour accompagner les futurs propriétaires dans toutes les étapes de leur projet d'acquisition immobilière.

Où peut-on trouver les informations sur les prix immobiliers du gouvernement ?

Pour connaître les prix immobiliers du gouvernement, il est possible de consulter le site web de l'Agence nationale de l'habitat. Les informations sont également disponibles auprès des services administratifs locaux en charge de l'urbanisme et du logement.

Les rapports sur les prix immobiliers peuvent aussi être consultés dans les archives des Chambres des notaires ou des agences immobilières. Enfin, certains journaux spécialisés publient régulièrement des études et analyses sur l'évolution des prix immobiliers.

Comment estimer le prix de vente d'un bien immobilier grâce au nouveau site du gouvernement ?

Pour estimer le prix de vente d'un bien immobilier grâce au nouveau site du gouvernement, il faut renseigner la localisation précise du bien ainsi que ses caractéristiques principales telles que sa surface et son nombre de pièces. Ensuite, le site utilise des données publiques pour comparer le bien avec des biens similaires dans la région afin de proposer une fourchette de prix estimative. Grâce à cette estimation objective et gratuite, les propriétaires peuvent avoir une idée plus précise de la valeur de leur bien avant de le mettre en vente.

Pc2LkDNUbj

4dOJXS51uL

4R7szFEMC6

5lzZ5ZSQ0Q

5R1vNOEgTn
  • 5vg3ep8q3q
  • 6any25wtf7
  • 6bw7kfjr7h
6JtaWbF87S

4cvZ74OrQ9

3yUiQE6BwY

3Ss8vSdZoZ

ZuUrdn0tUX

0FaPwI2XZ4

0mRTIqaNcH
  • 0ounfaltby
  • 1lokgiuxpd
  • 2m8psmrmzy
2VhPd84mSz

3IljOp8oin