D’après une étude menée par le crédit foncier et publiée en mars 2016, l’immobilier est le type de placement privilégié par 57% des Français suivi de l’assurance-vie (24%), des livrets d’épargne réglementés (14%) et de la Bourse (10%). Le marché « investir en résidence senior » poursuit son développement et on attend une croissance de 60% d’ici 2020.

Selon les prévisions des spécialistes les prix de l’immobilier dans le neuf devraient continuer à progresser en 2017.

Il existe 3 règles d’or inévitables à respecter lorsqu’on décide d’investir en résidence pour senior notamment : le prix de l’investissement, l’emplacement de la résidence et le choix du promoteur immobilier.

Investir en résidence senior : le juste prix du placement

Le coût du financement et son retour sur investissement sont les premiers critères qui nous viennent en tête lorsqu’on décide de se lancer dans l’investissement de capitaux. Investir en résidence senior ne fait donc pas figure d’exception. Ce type d’investissement est essentiellement fonction du standing de la résidence et des services proposés (présence 7j/7 d’un personnel d’accueil, sécurité 7j/7, téléassistance, etc.).

Investir en résidence senior

Le coût de l’emplacement

La localisation de la résidence est un facteur décisif lorsqu’on décide d’investir en résidence senior. Elle dépend bien évidemment de vos souhaits personnels. Il est néanmoins important de choisir une résidence qui se trouve à proximité des commodités en rapport avec votre mode de vie.

Une résidence en rase campagne peut avoir son charme mais avez-vous les moyens de vous déplacer ? Y-a-t-il des transports publics à proximité?

Un gestionnaire compétent et expérimenté

L’un des attraits d’investir en résidence senior est la présence d’un administrateur.  Il prend en charge la gestion de la résidence au quotidien: de la location des appartements jusqu’aux petits détails qui permettent de garantir la pérennité de la résidence.

Il est donc très important de vous assurer de ses capacités à exercer ces missions.

Il reste bien entendu d’autres critères à prendre en compte mais si vous maîtrisez ces 3 règles d’or vous avez des bonnes chances de réussir votre investissement.