• Le choix du type d'ascenseur influe sur le prix, avec un modèle électrique à gaine estimé à 20 000 euros pour une copropriété à 2 étages et un ascenseur hydraulique à 22 000 euros.
    • L'aménagement de la cabine, y compris les matériaux utilisés et l'éclairage, ajoute également au coût total de l'installation.
    • Le prix de l'installation varie en fonction de l'entreprise d'ascenseurs choisie, allant de 30 000 euros à 80 000 euros en moyenne.

Afin d’alléger le coup d’une propriété immobilière, de plus en plus de français use du stratagème de la copropriété. Bien que chaque propriétaire possède sa partie privative, il ne faut pas non plus omettre la responsabilité de chacun concernant la quote-part. Parmi les situations qui requièrent la mise en place de la quote-part, il y a l’installation des équipements communs comme un ascenseur. Encore faut-il savoir le prix réel de cette pose ?

Le type d’ascenseur, un facteur de prix déterminant

Avant de penser à l’installation, il faut choisir le type d’ascenseur qui convient à la copropriété. Les résidents peuvent opter soit pour un ascenseur électrique à traction ou un ascenseur hydraulique. Le modèle électrique reste une référence de par son côté pratique et adapté à des copropriétés à plusieurs étages. En prenant compte du système d’élévation, l’ascenseur à gaine se présente comme le choix le plus intéressant pour le confort et le prix. Ce type d’ascenseur est estimé à 20 000 euros pour une copropriété à 2 étages. Pour un ascenseur hydraulique, le prix est estimé à 22 000 euros pour 2 étages. Il ne faut pas oublier le prix de la maintenance d’ascenseur à Paris.

L’aménagement de l’ascenseur

L’aménagement de la cabine augmente également le coût de l’installation, et ce peu importe l’option choisie par les propriétaires. En effet, énormément de paramètres sont à prendre en compte les parois, le sol et le plafond. Il est question du type de matériaux de ses éléments. Des parois et du plafond en bois est un compris en termes de prix, mais est-ce que c’est sécuritaire ? Un paramètre qui va considérablement joue sur le cout total de l’ascenseur. Ensuite, l’éclairage est aussi un point essentiel pour la cabine de l’ascenseur. L’aménagement de nouveaux appareils comme les tubes fluorescents, les lampes halogènes ou LED coûte cher. Ajouter à cela les accessoires de la cabine comme les miroirs et autres ornements.

L’installation de l’ascenseur d’une copropriété

En fonction de l’entreprise d’ascenseurs que les propriétaires contactent, le prix de l’installation est très varié. Cela peut aller de 30 000 euros jusqu’à 80 000 euros. À noter que ses prix sont des estimations approximatives hors des difficultés particulières. En moyenne, une pose d’ascenseur est de 20 000 euros additionnés à 5 000 euros de plus pour les étages supplémentaires.

FAQ

Combien coûte l'installation d'un ascenseur dans une copropriété ?

Le coût de l'installation d'un ascenseur dans une copropriété peut varier en fonction de plusieurs facteurs, tels que la taille de l'immeuble, le type d'ascenseur choisi, les travaux préalables nécessaires et les spécificités du bâtiment. En moyenne, il est estimé qu'une installation complète peut coûter entre 50 000 et 150 000 euros.

Il est donc recommandé aux copropriétés de réaliser un devis personnalisé auprès de différentes entreprises spécialisées afin d'avoir une estimation précise des coûts liés à ce projet.

Quels facteurs sont pris en compte pour calculer les charges d'ascenseur dans une copropriété ?

Pour calculer les charges d'ascenseur dans une copropriété, plusieurs facteurs sont pris en compte. Il s'agit notamment du nombre d'étages desservis par l'ascenseur, de la fréquence et du nombre d'utilisateurs, ainsi que des coûts liés à l'entretien et à la rénovation de l'équipement. La taille de l'immeuble et le type d'ascenseur (standard, hydraulique, panoramique) peuvent également influencer le montant des charges.

Enfin, la répartition des frais peut être déterminée en fonction du règlement de copropriété ou lors de l'assemblée générale des copropriétaires.

Comment gérer un ascenseur en panne dans une copropriété ?

En cas de panne d'ascenseur dans une copropriété, il est important de rester calme et d'informer immédiatement le syndic ou le gestionnaire. Il est également recommandé de prévenir les autres résidents pour éviter les situations de panique. Il est possible d'appeler un professionnel pour réparer rapidement l'ascenseur afin que la situation ne perdure pas trop longtemps.

En attendant, il faut privilégier l'utilisation des escaliers et veiller à ce que les personnes à mobilité réduite soient assistées.