En plus des désagréments occasionnés par la coupure d’électricité ou d’approvisionnement en gaz, les installations électriques ou de gaz vétustes exposent les occupants à différents dangers. Cette situation reste responsable de nombreux incendies en France. Sur les 250 000 cas enregistrés, 80 000 sont d’origine électrique. D’où la raison de cette réglementation très stricte concernant les diagnostics immobiliers gaz et électricité, surtout vis-à-vis des propriétaires qui souhaitent mettre en vente ou en location leurs biens.

Diagnostics gaz et électricité : désormais une obligation ?

Les risques encourus avec une installation électrique ou de gaz qui ne respecte pas les normes de sécurité pourraient vous coûter la vie. Même si ce n’est pas obligatoire, la réalisation d’un diagnostic immobilier électricité et gaz se révèle dans ce cas indispensable. Lors de cette étape, le diagnostiqueur vérifie la sécurité et la conformité de vos installations aux normes, surtout si celles-ci datent de plus de 15 ans.
Il détecte les éventuels problèmes de fuite de gaz, de dysfonctionnement ou de vétusté de vos équipements électriques. Le professionnel contrôle tous les éléments qui constituent vos installations de production individuelle d’eau chaude sanitaire et de chaleur. Il scrute également chaque partie de vos installations électriques, du compteur au disjoncteur en passant par la prise de terre, le tableau électrique ou encore les sectionneurs et les interrupteurs. Au total, plus de 80 points de contrôle seront réalisés au cours de cette étape. N’hésitez pas à consulter des sites tels que https://agence.allodiagnostic.com/338519-allo-diagnostic-immobilier-toulouse pour en savoir plus sur la réalisation d’un diagnostic gaz et électricité à Toulouse.
Dans le cadre d’une vente ou d’une location, cette démarche doit être réalisée dans le but d’assurer la sécurité des futurs acquéreurs ou locataires de votre logement. Ce dispositif légal concerne aussi bien les résidences individuelles que les immeubles collectifs ayant un permis de construire délivré avant le 1er janvier 1975. En cas de location, le diagnostic devient obligatoire pour appuyer tous les contrats de location depuis le 1er janvier 2018.
Diagnostics immobiliers gaz et électricité à Toulouse

Diagnostics gaz et électricité : vers qui se tourner ?

Pour mener à bien votre projet de diagnostic gaz et électricité sur Toulouse, vous pourrez faire appel à un diagnostiqueur professionnel. Il vous garantira des prestations irréprochables dans les meilleurs délais. La loi exige, en plus, que ce type de travail soit réalisé par un expert certifié.
Un spécialiste au savoir-faire confirmé vérifiera avec minutie les états de votre tuyauterie fixe et de ses accessoires, du raccordement en gaz de vos équipements et du système de ventilation et d’aération. Soucieux de votre sécurité et de votre confort, il pourra détecter les moindres défaillances sur vos installations gaz et électricité afin de vous recommander les démarches de remise aux normes nécessaires. S’il constate « un danger grave immédiat » (DGI), le diagnostiqueur procède dans l’immédiat à la condamnation de tout ou partie de votre installation.
Les résultats du diagnostic seront insérés dans le rapport que le professionnel vous remettra. Vous devrez, par la suite, présenter ce document lors de la vente ou de la location de votre logement. Cela fait partie de vos obligations envers le locataire si vous êtes bailleur.