Les toitures végétales sont à la fois esthétiques et écologiques. À défaut d’espace pour aménager un jardin, il vous est possible d’en construire un juste sur le toit : si cette technique s’appliquait généralement pour les habitations, elle s’est élargie aux bâtiments industriels et commerciaux, qui s’en servent notamment pour bénéficier d’une image écolo.

Les types de toitures végétalisées

Pour confectionner un toit vert, vous aurez le choix entre plusieurs variétés : extensives, intensives et semi-intensives. Grâce à leur expérience dans le domaine, des entreprises spécialisées dans les projets de végétalisation comme Mon Toit Vert vous seront d’une grande aide. Les toitures végétalisées extensives jouent le rôle de couvre-sol et sont résistantes. Elles peuvent supporter une charge allant jusqu’à 100 kg par mètre carré. Hormis les cas extrêmes de sécheresse, leur entretien ne nécessite pas beaucoup d’efforts. Vous ne serez donc pas contraint de les arroser continuellement.
Quant aux toitures végétalisées semi-intensives, elles sont beaucoup plus utilisées comme des toits-terrasses et nécessitent donc un entretien continuel. Toutefois, vous avez la possibilité d’y associer un mécanisme d’arrosage qui permettra d’exécuter un entretien automatique. Les toitures végétalisées semi-intensives peuvent supporter une charge allant jusqu’à 350 kg par mètre carré.
En ce qui concerne les toitures végétalisées intensives, vous pourrez les implanter sur des supports de construction modernes, notamment pour la charge qu’elles peuvent supporter (500 kg par mètre carré). Toutefois, elles nécessitent un véritable entretien, parfois même plus qu’un jardin puisque la culture se fait dans des bacs à hauteur élevée (environs un ou deux mètres). Ici, l’arrosage automatique est nécessaire pour la survie de la verdure.
La création et la pose de toitures végétalisées

Toiture végétale pour un bâtiment industriel ou commercial, quels végétaux pour quels supports ?

Il est essentiel de tenir compte de la matière, afin de déterminer le type de toiture qui convient aux végétaux à implanter sur votre toit.
Généralement, compte tenu de l’épaisseur des toitures extensives (15 cm au plus), les végétaux à implanter sont ceux dont les racines s’enfoncent à faible profondeur et qui n’ont donc besoin que d’un léger substrat. Ainsi, sur ce type de toit, vous ne pourrez mettre que des herbacées, des sedums ou des mousses. Par contre, les toitures semi-intensives sont un peu plus épaisses et peuvent atteindre 25 cm. Il est alors possible d’y implanter des gazons, des sedums ou même des arbustes. Ces deux types de toitures peuvent être installés sur du bois, de l’acier ou du béton.
L’épaisseur des toitures intensives est quant à elle supérieure à 25 cm. Elles sont donc plus denses et leur substrat épais. De nombreux types de végétaux incluant certaines espèces d’arbres pourront bien s’y enraciner. La seule matière qui peut supporter ce type de toiture est donc le béton.

Estimation du coût d’une végétalisation du toit

De nombreux éléments sont pris en compte dans la fixation du coût d’une toiture végétalisée pour un bâtiment industriel ou commercial. Bien que le type de toiture soit le critère le plus important, il ne faut pas non plus oublier les différents végétaux qui doivent être implantés. À cela s’ajoutent le type de bâtiment qui abritera l’installation, sa localisation et la surface à végétaliser.
De fait, quel que soit le type de toiture choisi, le prix sera fixé par mètre carré. Cependant, il est évident que le choix d’une végétalisation intensive sera certainement plus coûteux que les deux autres formes, et que le tarif au mètre carré de la toiture végétalisée semi-intensive sera plus élevé que celui de la toiture extensive. L’installation d’une toiture végétalisée extensive est donc plus avantageuse si votre budget est restreint.
Il faut compter en moyenne entre 60 € et 170 € par mètre carré pour concrétiser un projet de toiture végétalisée. Le coût peut augmenter selon vos exigences en ce qui concerne les végétaux et l’esthétique. Que vous ayez un projet immobilier dans le Nord ou dans un autre département de la France, vous pouvez penser à l’éventualité d’une toiture végétalisée pour bénéficier d’un espace vert en plein territoire urbain ou industriel.