• La loi Pinel, qui remplace la loi Duflot, offre une plus grande souplesse et des avantages fiscaux intéressants pour les investisseurs.
    • Tours est l'une des villes où il est judicieux d'investir en Pinel en raison de son déficit en logement locatif.
    • Grâce à ce dispositif, les ventes aux investisseurs ont augmenté de 18% au premier trimestre 2015 à Tours, montrant que la loi Pinel commence à porter ses fruits.

Entrée en vigueur au 31 août 2014, la loi Pinel est vantée par de nombreux professionnels de la défiscalisation. Mais qu’en est-il des résultats ? Est-ce que ce dispositif permet effectivement de relancer le marché de la construction de logements locatifs ? Gros plan sur la ville de Tours.

Les grandes lignes

Pour rappel, la loi Pinel est venue remplacer la loi Duflot qui n’avait séduit que peu de particuliers. Il faut dire que ce dispositif se montrait particulièrement contraignant, entre autres parce qu’il ne permettait pas de louer à l’un des membres de sa famille le logement acquis par ce biais.

En plus de l’autoriser, la loi Pinel offre également une plus grande souplesse générale et des avantages fiscaux nettement plus intéressants. Ainsi, il est possible de déduire de sa feuille d’impôt 12%, 18% ou 21%, en fonction de la durée de location que l’investisseur aura choisie. De nombreux simulateurs sont d’ailleurs disponibles pour connaître le montant déductible en fonction de la situation de chacun.

L’exemple de Tours

Tours fait partie des villes dans laquelle il est possible d’investir en Loi Pinel. Il faut dire que la préfecture du département d’Indre-et-Loire connait un cruel déficit en logement locatif, au point que sa population baisse faute de pouvoir s’y loger.
C’est donc l’une des villes où il est le plus judicieux d’investir dans le cadre de ce dispositif. D’ailleurs, les professionnels de la défiscalisation vous le confirmeront.

Mais est-ce que pour autant, cela a permis de vraiment relancer le marché de la construction neuf à but locatif ?
A en croire l’observatoire OCELOR en région Centre, le dispositif Pinel commence à porter ses fruits. En effet, malgré une baisse très inquiétante des ventes immobilières classiques, avec un très mauvais -20% alors que la moyenne nationale est située à -10%, les ventes aux investisseurs via ce dispositif ont fortement progressé de +18% au premier trimestre 2015 sur Tours. (Source)

Cette tendance n’est pas l’apanage de Tours puisque partout en France, on constate le même intérêt pour un dispositif grâce auquel investisseurs particuliers et l’Etat sortent tous deux gagnants. Les prévisions pour le second trimestre de cette année suivent d’ailleurs la même progression, ce qui est fort encouragent.

FAQ

Quelle est la procédure à suivre pour déclarer un investissement Pinel ?

Pour déclarer un investissement Pinel, il faut d'abord remplir le formulaire spécifique prévu à cet effet et le joindre à sa déclaration d'impôts. Il est également nécessaire de respecter les conditions d'éligibilité du dispositif Pinel, notamment en termes de zone géographique et de durée de location. Une fois la déclaration effectuée, il est conseillé de conserver tous les justificatifs liés à l'investissement pour pouvoir les présenter en cas de contrôle fiscal.

Enfin, il est recommandé de se faire accompagner par un professionnel spécialisé dans ce type d'investissement pour s'assurer que la procédure soit réalisée correctement.

Pourriez-vous m'expliquer le fonctionnement d'un dispositif d'investissement Pinel ?

Un dispositif d'investissement Pinel permet aux particuliers de bénéficier d'une réduction d'impôts en investissant dans l'immobilier locatif. Il s'agit d'un dispositif de défiscalisation mis en place pour encourager la construction de logements neufs dans les zones tendues. Les investisseurs doivent louer leur bien pendant une période minimale de 6, 9 ou 12 ans, selon le taux de réduction d'impôts souhaité.

En échange, ils bénéficient d'une baisse significative de leurs impôts sur le revenu.

Quels sont les avantages fiscaux du dispositif Pinel ?

Le dispositif Pinel permet aux investisseurs de bénéficier d'une réduction d'impôt sur le revenu pouvant aller jusqu'à 63 000 euros sur une période de 12 ans. De plus, il offre la possibilité de louer le bien à ses ascendants ou descendants tout en profitant des avantages fiscaux. Les investisseurs peuvent également choisir la durée de leur engagement locatif (6, 9 ou 12 ans) en fonction de leurs besoins et objectifs.

Enfin, le dispositif Pinel favorise l'investissement dans l'immobilier locatif neuf, contribuant ainsi au dynamisme du marché immobilier français.

Article précédentLes avantages financiers de la construction neuve
Article suivantConstruction de maison neuve en Loi Pinel : ce qu’il faut savoir
Amandin Rodriguez
Issu d'un cursus universitaire en droit, Amandin s'est tourné vers le métier de pigiste et contribue régulièrement à plusieurs magazines. Ses compétences juridiques lui sont particulièrement utiles pour décrypter les complexités des réglementations immobilières et des contrats à ses lecteurs. Son intérêt pour les questions de justice l'a également amené à couvrir des sujets sensibles comme les discriminations dans l'accès au logement ou les enjeux de l'urbanisme durable.