L'hiver est là, il est temps d'allumer la cheminée, mais attention elle doit être ramonée. Le ramonage d'une cheminée est obligatoire selon le Règlement Sanitaire Départemental Type et doit être effectué 2 fois par an. Ne pas faire ramoner sa cheminée peut comporter des risques sanitaires. Le plus fréquent est le feu de cheminée qui peut survenir quand le conduit est trop encrassé, ou l'intoxication au monoxyde de carbone. Donc nous vous conseillons vivement le ramonage de votre cheminée, et ce pour plusieurs raisons : une cheminée ramonée est beaucoup moins polluante et plus économique, car elle utilise moins de combustible.

À qui revient la charge du ramonage ?

A quelle fréquence ramoner la cheminée d'une habitation ?

C'est l'occupant des lieux qui doit prendre en charge le nettoyage. Vous pouvez faire votre ramonage de cheminée vous-même puisqu'il existe des kits de ramonage pour particuliers, mais attention cela représente de très gros risques. Il ne faudra pas être sujet au vertige, le conduit doit être nettoyé sur toute sa longueur sinon il serait totalement inefficace. Le ramonage est très salissant. Il faudra bien couvrir le sol et les meubles, car la suie est très volatile et peut laisser des traces tenaces qui ne partent pas avec un simple coup d'éponge ! Enfin et surtout, un certificat de ramonage est indispensable et ne pourra être délivré que par un professionnel du ramonage.

Qu’est-ce qu’un certificat de ramonage ?

C'est la garantie que va vous délivrer un professionnel attestant qu'il a bien effectué plusieurs opérations obligatoires comme le nettoyage sur toute la longueur du conduit et le signalement des éventuelles anomalies constatées. Le certificat doit être signé par le ramoneur professionnel et engage sa responsabilité.

N'oublions pas que le ramonage de cheminée est une obligation légale, en cas d'incident avec votre cheminée, ce certificat peut vous sauver la mise. Une cheminée mal ramonée peut impliquer un incendie ou une intoxication. En cas de problèmes, si votre assurance estime que les dommages sont liés à un défaut de ramonage de cheminée vous n'aurez aucune indemnisation. La totalité des frais serait à votre charge, sans compter votre responsabilité légale s'il y a des victimes. Une économie de quelques euros serait très chère payé (plus d’informations sur le sujet sur le blog Magazine Assurance).

Par contre, sur présentation du certificat de ramonage l'assurance prend en charge les frais engendrés. La loi précise que le certificat de ramonage « doit être conservé par l'usager pour pouvoir être produit à la requête des autorités compétentes. » Seul un ramoneur professionnel peut délivrer ce certificat.

Combien coûte un ramonage de cheminée ?

Les tarifs varient selon la région (un ramonage à Paris pourra être plus onéreux qu’ailleurs), selon la taille de la cheminée, selon les frais de déplacement. Mais depuis le 1er avril 2017, les ramoneurs professionnels sont tenus d'afficher leurs tarifs sur leurs sites internet.

Par ailleurs, il est bon de rappeler que les feux de cheminée sont autorisés dans les grandes villes, mais les usagers parisiens ne peuvent utiliser leur cheminée que de façon ponctuelle pour un chauffage d'appoint, ils ne peuvent pas déroger à la règle d'un ramonage à Paris obligatoire (plus d’informations sur le sujet ici).