Avant de se lancer, les jeunes investisseurs (et les seniors) se posent de multiples questions : dans quelle branche investir ? Où placer son argent ? Quel est le secteur le plus rentable ? Eh oui ! Quand on parle d’investissement, la rentabilité est la première chose à laquelle on pense. De par ses nombreux avantages, l’investissement locatif fait de plus en plus d’adeptes. En quoi consiste l’investissement locatif ? Comment s’y prendre ? Les réponses dans les paragraphes qui suivent.

L’investissement locatif, quèsaco ?

D’une manière très simple, l’investissement locatif consiste à acquérir un logement à des fins de location. Si ce genre de placement attire autant, c’est parce qu’il permet de percevoir des rémunérations complémentaires (ou des loyers) tout en restant propriétaire d’un bien foncier.
Vous songez à construire une maison pour ensuite la louer ? Vous trouverez sur le site de Novanea un large choix de programmes immobiliers en adéquation avec vos besoins et votre budget. Le concept est simple : vous indiquez le type de bien immobilier que vous recherchez, son emplacement géographique et votre budget, et le site se charge du reste.
Pour en revenir à l’investissement locatif, il débouche sur de nombreuses possibilités. On cite :

  • la nue-propriété,
  • le LMNP (loueur meublé non professionnel),
  • le LMNP Censi-Bouvard,
  • le LMNP amortissable

À vous de choisir en fonction de vos attentes. En cas de doute, faites-vous conseiller par un professionnel.
Zoom sur l'investissement locatif

L’investissement locatif en chiffres

L’Observatoire Crédit Logement/CSA affiche une tendance haussière de 31,8 % des investissements locatifs. Un chiffre qui a nettement évolué par rapport à l’année 2018. Cette expansion s’avère très bénéfique pour le secteur immobilier qui, admettons-le, ne cesse de croître.
La preuve, les investissements locatifs représentent aujourd’hui 26,5 % des transactions immobilières, et ce, malgré la flambée des prix des logements. 66, 6 % des ventes correspondent à l’acquisition d’une résidence principale, contre 5,4 % pour une résidence secondaire.
Cette tendance haussière s’explique aussi par le rajeunissement des investisseurs. En effet, selon la FNAIM, une grande partie des transactions concernent des acquéreurs de moins de 40 ans. Par ailleurs, 20 % des acheteurs sont actuellement des jeunes de moins de 30 ans.

L’investissement locatif : comment s’y prendre ?

L’investissement immobilier locatif nécessite une implication personnelle. Pour mener à bien votre projet, vous devrez y consacrer du temps et de l’argent. Pour ne pas vous perdre dans les méandres de l’immobilier, faites-vous accompagner par un professionnel. Son rôle ? Vous assister dans les démarches, vous conseiller…
Les agences expertes peuvent même évaluer le potentiel de vos fonds d’investissement pour mettre toutes les chances de votre côté. Les plus astucieuses proposent une simulation gratuite de votre investissement pour vous permettre de vous projeter dans les probabilités futures de réussite de votre investissement.
Comme dans toutes les démarches entrepreneuriales, la première chose à faire d’étudier la faisabilité de votre projet d’investissement immobilier locatif. Disposez-vous des fonds nécessaires ou faudra-t-il envisager un prêt bancaire ?
Pensez également à réaliser une étude de marché. Cette démarche vise à identifier et à déterminer l’attente des consommateurs. En effet, le but est de trouver rapidement des locataires afin de rentabiliser votre investissement.