Du 15 au 18 novembre prochain, le Salon de l’Immobilier et de l’Urbanisme se tiendra pour la deuxième fois à Marrakech. 
En amont du salon nous avons rencontré l’agence CoteMedina à Marrakech ce qui nous a donné l’occasion de faire le point sur ce secteur particulièrement dynamique au Maroc.

Les conférences et ateliers prévus durant ce SIUM vont permettre aux acheteurs potentiels de s’informer sur les offres disponibles. Les chiffres des transactions immobilières relevés par l’IPAI (Indice des Prix des Actifs Immobiliers établi par Bank Al Maghrib avec l’Agence Nationale de la Conservation Foncière) démontrent un repli dans ce domaine. De même, on note un certain marasme des prix du patrimoine immobilier.

Le début de l’année 2018 fait ressortir une baisse sensible des prix à différents endroits :

En ce qui concerne les hausses, elles varient comme suit :

  • +0,4% à Fès
  • +2% à Agadir.

A Marrakech, les prix ont baissé de 6,6%. Ils avaient augmenté le trimestre précédent (au troisième trimestre 2017). La diminution concerne les appartements (-1,9%), le foncier (-11,9%) ainsi que les biens immobiliers à usage professionnel (-1,7%). Les transactions accusent pour leur part un repli de 39,9%. Ce recul intègre une diminution des ventes d’appartements (-17,4%), du foncier (-62,8%) et des biens professionnels (-19,1%).

Une diminution des coûts immobilier au niveau national

  • une stagnation du coût des appartements
  • une augmentation de 9,3% du prix des terrains
  • une hausse de 4% sur les locaux professionnels.

On remarque en parallèle un repli des ventes de l’ordre de 13,1%, faisant suite à un précédent recul (-4,1%) au troisième trimestre 2017, concernant les appartements. Par ailleurs, la vente de terrains a profité d’une hausse de 6,9%. Les transactions concernant les biens immobiliers ont quant à elles progressé de 19,1%.

Dans la capitale, à Rabat, on a tout d’abord constaté une baisse de 3% de l’IPAI fin 2017. Les prix ont depuis augmenté de 1,4%. Concernant Tanger, les tarifs immobiliers ont augmenté de 1,6%. Cette hausse s’explique par l’accroissement du montant des appartements (+3%) et des terrains (+2%).

Outre les prix du marché, les visiteurs du SIUM découvriront les nouveautés en matière d’habitat écologique et durable au Maroc. Grâce aux 60 exposants sur place, l’échange entre les divers acteurs du secteur sera facilité.