Vous avez un projet immobilier neuf ? Après avoir trouvé un logement qui vous convient parfaitement, il est temps de passer à l’achat de ce dernier. Mais attention à ne pas vous précipiter et à établir un budget prenant en compte toutes les dépenses que vous aurez à engager pour devenir propriétaire du logement de vos rêves !

Les frais d’agence

Si vous choisissez de passer par une agence immobilière, cette dernière est en droit de facturer des frais liés à son intervention. Il n’y a pas de règle encadrant le montant des commissions et elles peuvent donc varier largement. Certaines agences facturent un pourcentage de la valeur du bien (entre 1% et 10%) tandis que d’autres fonctionnent via une rémunération forfaitaire.

Dans les deux cas, vous devez être informé de façon claire sur le montant des frais dès début du processus d’achat.

Achat immobilier neuf : les frais annexes à prévoir

Les frais de notaires

Lorsque vous signez un acte de vente, le notaire vous demande de déposer une provision. Par exemple, si vous avez opté pour l’achat d’un appartement neuf alors vos frais ne dépasseront pas 3% à 4% du prix de votre logement (cela peut monter jusqu’à 7% pour un bien ancien). Mais que comprennent exactement les frais de notaire ?

  • D’abord, la rémunération du notaire et de ses employés : ce sont les honoraires.
  • Ensuite, les droits et taxes que le notaire collecte pour le compte de l’Etat.
  • Enfin, les frais engagés par le notaire pour constituer votre dossier. Une fois l’acte de vente signé vous recevrez le justificatif des frais.

Les frais liés à votre emprunt

Lors d’un emprunt immobilier, vous devrez souscrire à des assurances et des garanties diverses. Certaines sont obligatoires (décès-invalidité) et d’autres sont facultatives.

De la même façon que vous avez négocié vos taux d’intérêts, vous pouvez comparer les tarifs des différentes assurances et choisir le contrat qui vous convient le mieux.

Les frais divers

Si votre bien est en construction, vous ne pourrez pas y emménager directement. N’oubliez donc pas d’inclure votre loyer si vous devez en payer un durant la période de construction de votre nouveau logement.

De même, il est toujours intéressant d’anticiper sur les frais de déménagement pour le jour où vous pourrez finalement vous installer : il peut s’agir de la location d’un véhicule ou des services d’une entreprise de déménagement.